Diéma : Les acteurs locaux se forment en gestion des équipements structurants

Diéma, 30 décembre (AMAP) Un atelier de renforcement des capacités, démarré  jeudi dernier, à Diéma, a outillé, en gestion des équipements structurants des collectivités territoriales, les maires, secrétaires généraux de mairies et plusieurs couches de la société civile, notamment les associations et groupements de femmes et de jeunes du Cercle de Diéma.

Il vise à renforcer les capacités des participants sur la gestion des actions de développement économiques, accompagner les  collectivités territoriales du Cercle de Diéma dans le  développement de leurs politiques économiques et stratégiques de planification territoriale, améliorer le recouvrement de la fiscalité locale des collectivités territoriales.

Cet atelier a été initié par l’Union des collectivités de Diéma (UCD-Benso), en partenariat avec  le Réseau Essonne Mali, connu sous le nom EDDN.

Trois jours d’affilée, sous la conduite des facilitateurs Mamadou Morifing Keïta, secrétaire permanent de l’UCD-Benso et Seydou Camara, secrétaire général du Conseil de Cercle, les acteurs se sont familiarisés avec, notamment, des thématiques sur le renforcement institutionnel, les démarches du renforcement institutionnel, le renforcement institutionnel et la gouvernance locale, le renforcement institutionnel et la coopération décentralisée, la gestion des équipements économiques structurants, les infrastructures des services publics communaux, la gestion déléguée ou encore les modes de gestion des services publics des collectivités territoriales.

Sous la présidence du préfet Abou Diarra,  l’occasion était propice pour le président de l’UCD-Benso, Bakou Keïta, pour remercier l’EDDN pour son soutien ininterrompu aux collectivités territoriales du Cercle de Diéma. Il a invité les maires « à se remettre vite au travail pour garantir à leurs différents ressorts un développement harmonieux et durable ». M. Keïta a demandé aux participants de mettre en pratique les notions apprises au cours de cet atelier dont la tenue, selon lui, est indispensable. « Surtout, si l’on sait que certains élus ont des insuffisances à accomplir, correctement, leurs missions », a-t-il ajouté.

OB/MD (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *