Développement industriel dans la zone CEDEAO: L’infrastructure qualité devient une réalité

L’Hôtel Radisson Blu de Bamako au Mali a abrité du 1 au 3 Février, l’atelier d’information sur les résultats de l’étude pour la mise en place du schéma de l’infrastructure qualité de la CEDEAO. La cérémonie était placée sous la présidence du Ministre du développement industriel du Mali M. Mohamed Aly, en présence de Kalilou Traoré commissaire de la CEDEAO et de M. Bernard BAU responsable du programme système qualité de l’Afrique de l’Ouest, ONUDI.

cedeao ecowas logo

En application de la politique qualité de la CEDEAO (ECOQUAL) adoptée en février 2013 par l’acte additionnel A/SA.1/02/13, le règlement communautaire N° C/REG 19/12/13, pris en décembre 2013, a mis en place l’infrastructure régionale de la qualité de la CEDEAO (IRQ). Ce règlement autorise, notamment en son article 7, la Commission de la CEDEAO à Créer ou désigner.

La rencontre de ces trois jours s’inscrivait dans ce cadre et l’objectif était d’informer les principales parties prenantes sur les principales propositions de l’étude pour la mise en place du schéma de l’infrastructure de la qualité de la CEDEAO.

En vue de contribuer à mettre en œuvre ECOQUAL, notamment, la mise en place de l’infrastructure régionale de la qualité de la CEDEAO, le programme d’appui au système qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO) est en cours d’exécution  depuis Septembre 2014.

Le PSQAO était chargé de mener une étude en vue de proposer pour l’ensemble des organes régionaux de la qualité cités ci-dessus, les types de structures adéquates qui permettent d’assurer la mise en œuvre de leurs missions techniques.

Les résultats de cette étude soumis à l’appréciation des experts, concerne les attributions, la composition, l’organisation et le fonctionnement  des structures régionales de la qualité. Dans le cadre de son programme  d’intégration et sur la base de vastes consultations, la CEDEAO a élaboré une politique régionale de qualité qui reflète les besoins des Etats membres. Cette politique vise à établir un cadre  pour le développement  et le fonctionnement  des infrastructures de la qualité convenable, pertinentes et efficaces afin de faciliter le commerce intra régional et international, de protéger le consommateur et l’environnement et de promouvoir un développement  économique durable.

Le Ministre du développement Industriel du Mali Mohamed Aly se réjouit de cette politique de qualité dans la sous-région. Selon lui, la mondialisation avec son couronnement oblige les Etats à se renforcer pour être  aptes à concurrencer  les autres. Pour lui, l’Afrique ne peut faire face à la  situation qu’à travers une bonne politique de qualité.

Il dira que, le Mali se dit prêt à faire face à cette situation cela à travers la création d’une direction régionale de qualité, qu’elle sera désormais la plaque tournante du développement industriel de qualité.

Boubacar  Wagué

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *