Création d’une SARL : le capital minimal est passé d’un million à 5000 F Cfa depuis mai 2015

La salle de conférence du ministère de la promotion de l’investissement et du secteur privé a servi de cadre, le vendredi 29 avril 2016, pour la tenue de la 8ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence pour la promotion des investissements au Mali (API-Mali).

 Agence promotion investissements API MALI

Cette 8ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence pour la promotion des investissements au Mali (API-Mali) a été mise à profit par les administrateurs pour adopter le procès verbal des délibérations de la 7ème session et examiner l’état d’exécution des recommandations de la même session. A ceux-ci s’ajoutent : l’examen des rapports d’activités et de budget 2015 ; l’examen des résultats de l’audit organisationnel et des ressources humaines ; l’examen du plan de restructuration de l’API-Mali ; l’examen du business plan 2016-2018 de l’API-Mali ; et l’examen du programme d’activités et de budget 2016.

D’entrée de jeu, le Président du Conseil d’administration, Konimba Sidibé, a salué les efforts consentis par la direction de l’API pour améliorer le climat des affaires et la promotion des investissements dans le secteur privé. A ses dires, l’API monte au créneau pour simplifier et faciliter la création d’entreprises pour les entrepreneurs.

En dépit de cela, il soulignera les difficultés que l’API rencontre dans le cadre de l’exécution de ses missions. Notamment en termes de financement et de moyens.
Des difficultés, à en croire le ministre Konimba Sidibé, qui seront relevées avec le soutien de son département.

« Nous aurons quand même optimisé le peu des ressources que nous avons pu obtenir pour pouvoir faire avancer les activités » a martelé le directeur général de l’API. Moussa Ismaïla Touré a également rappelé que le Mali a été très présent au niveau international dans les différents forums pour promouvoir les secteurs porteurs définis par les autorités. « Nous avons aussi en terme de création d’entreprise presque multiplié par deux le nombre d’entreprises créées, courant 2015, qui s’élève à 7877 » a déclaré le directeur Touré. Avant d’ajouter que « la réduction du capital minimal pour les sociétés à responsabilité limitée (SARL) est passé d’un (1) million à 5000 F Cfa depuis mai 2015 ».

Notons que l’API-Mali est un établissement public à caractère administratif créé en 2005, mais opérationnel en 2008, et placé sous la tutelle du Ministère de la Promotion de l’investissement et du secteur privé. Elle a pour mission d’encourager le développement des investissements directs et de contribuer à la planification et à la régulation des zones industrielles.

L’API-Mali, à travers son GUICHET UNIQUE, offre un point d’entrée unique pour toutes les procédures de création d’entreprises, d’assistance aux investissements et de délivrance d’agréments conformément au code des investissements du Mali.

Seydou Karamoko KONÉ

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.