Cessé Komé, l’allié des marques internationales

Face à la concurrence des grandes chaînes hôtelières telles que Marriott ou Radisson, ces patrons n’hésitent plus à investir dans le secteur, en développant une offre à la fois adaptée au tourisme d’affaires, ainsi qu’aux futurs vacanciers. Portraits de ces dirigeants africains. Au Mali, Cessé Komé Koïra est le patron du groupe hôtel Investment.

cesse kome patron groupe koira

En juin, Cessé Komé a posé avec le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, la première pierre de ce qui devrait devenir le plus grand hôtel de Bamako : un Sheraton de neuf étages avec 200 chambres (dont 25 suites présidentielles), un centre commercial, un jardin, une piscine et un espace de prière, le tout pour un investissement de 60 millions de dollars (environ 53 millions d’euros).

Déjà propriétaire du Radisson Blu de Bamako, l’homme d’affaires ivoiro-malien devrait inaugurer prochainement un autre établissement sous cette même enseigne à Abidjan.

Propection

Ce self-made-man, qui a fait fortune dans le commerce et cherche aujourd’hui à construire dans la capitale économique ivoirienne une usine de batteries en association avec le chinois Guangxi Wuzhou Sunwatt Battery, prospecte à Lomé, Douala, Accra… Dans les cinq prochaines années, il espère compter une dizaine d’hôtels dans la région, tous sous marques internationales.

Stéphane Ballong

Source: Jeune Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *