Campagne agricole 2016-2017 : Le CESC à l’écoute des producteurs de la Zone OHVN

Dans la dynamique de s’enquérir de l’état d’évolution de la campagne 2016-2017 dans la zone OHVN, la Commission développement Rural du Conseil Economique, Social et Culturel , a effectué du 24 au 26 novembre 2016,une visite de terrain à Kangaba, Koulikoro et à Ouéléssebougou. La délégation était conduite par Mme Niangaté Goundo Kamissoko, présidente de ladite commission. Après la zone CMDT(filiales Sud-Nord), la commission Développement Rural du Conseil Economique, Social et Culturel était la semaine dernière, dans la zone Office de la Haute Valée du Niger.

Office Niger champ agriculture riz

C’est la commune de Kangaba qui a constitué la première étape de la visite de terrain . Dans cette ville du Mandé, la délégation a visité la ferme et le périmètre maraicher de M.Kassim Traoré , bâtis sur une superficie de 5 hectares et situés dans le village de Salamanlé . M. Traoré est un grand producteur d’oignon ,d’orange et de riz. Selon lui, la campagne s’est bien déroulée, comme l’atteste l’écoulement des premières récoltes. « Nous avons été confrontés à certaines difficultés relatives à la pluviométrie et de matériel agricole.

Je suis très heureux de recevoir cette visite du Conseil Economique, Social et Culturel » a-t-il laissé entendre. M Traoré n’a pas manqué de saluer le rôle déminant que joue l’OHVN dans le cadre de l’encadrement technique et d’approvisionnement des paysans en semences et intrants. Après Salamalé, la délégation s’est rendue à Bancouman pour visiter le vaste champ de riz , 2000 hectares , aménagé par l’Etat en 1972 et exploité par les villageois avec l’encadrement de l’OHVN.

Sur ledit site, la campagne affiche une belle perspective. Le problème majeur évoqué est l’état défectueux du barrage qui desserve les 2000 hectares. A Koulikoro , la délégation a visité le périmètre maraicher du village de Doumba , exploité par 61 femmes appuyé par l’ONG DUROF dans le cadre de son projet d’autonomisation des femmes et avec l’encadrement de l’OHVN. Un champs de sésame pas comme les autres La seule difficulté majeure signalée a été l’exigüité du périmètre exploité.

A Dogoni , c’est le champ pilote de sésame bio (20 hectares et une production de 5tones) de M Thiècoura Diarra qui été visité par la délégation. C’est le Champ de riz de Mamadou Diancoumba village de Al Koubougou Sirakorola 2 qui a boucle la visite dans le secteur OHVN de Koulikoro (Cercle). Dans le secteur OHVN de Ouéléssebougou,la délégation a été dans le village de Farani pour visiter la récolte du coton .

Et c’est le village de Pièbougou , plus précisément le champ de coton de Mme Mariam Doumbia qui a bouclé la visite marathon. La présidente de la commission développement rural du CESC, Mme Niangaté Goundo Kamissoko s’est dite satisfaite de cette mission. « Cette visite nous a permis de toucher du doigt les problèmes auxquels sont confrontés les producteurs et surtout de s’enquérir de la campagne en cours »a-t-elle affirmé.

Ce avant d’ajouter que les problèmes majeurs demeurent le manque de pistes rurales, le manque certains matériel agricole et surtout la mauvaise répartition de la pluviométrie. Mme Niagaté a rappelé que les problèmes recensés seront consignés dans un rapport qui sera remis aux plus hautes autorités du pays.

Baba B Cissé / CCOM-CESC

Source: La Lettre du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.