Budget citoyen : Le GSB édifie le public

keita aminata maiga premiere dame epouse chef etat conference reunion nations unies scolarisation education ecole fille femme unicef ungei ptf gsb

Dans le souci de pleinement jouer son rôle d’éveil de conscience citoyenne dans le processus démocratique pour la bonne gouvernance, le Groupe de suivi budgétaire crée en mars 2007, sur l’initiative de certaines organisations de la société civile a organisé  en partenariat avec World Vision et Save the Children un  espace de contact d’information et d’échanges sur le budget citoyen 2016 ; c’était le jeudi 07 avril dernier au siège de l’organisation à hippodrome.

 L’argent public est au cœur de l’Etat de droit et de la démocratie. La collecte et l’utilisation des fonds publics respectent les principes de l’état de droit : la légalité, la transparence, le contrôle démocratique et la responsabilité. Les institutions de l’Etat, gardiennes de ce bien commun, ont chacune  leurs missions et responsabilités dans sa préservation et son usage pour le bien de tous. L’impact des finances publiques sur l’économie, à court terme comme à long terme, sont mis en évidence pour que chacun puisse prendre conscience des enjeux qu’ils représentent.

Le choix de dépense et des recettes par les pouvoirs publics est clair et intervient au cours d’un débat large et ouvert.

Selon le conférencier Salif Soumaré chef de division au budget, l’organisation et la procédure de gestion des fonds sont simples et claires tout en apportant les garanties  de sécurité les plus absolues. Pour lui, les citoyens à la fois contribuables et usagers des services publics, sont clairement, régulièrement  et complètement informés de tout ce qui concerne l’élaboration et l’utilisation du budget citoyen. Ils sont mis à travers les organisations de la société civile en capacité d’exercer, dans le débat leur droit de regard sur le budget.

Ainsi le groupe de suivi budgétaire à travers cet espace, entendait renforcer davantage les capacités des organisations de la société civile dans la compréhension et l’analyse des budgets de l’Etat et de collectivités territoriales.

Aux dires de M. Soumaré, le budget citoyen a pour objectif de faire comprendre aux citoyens contribuables le processus budgétaire qui va de la collecte des ressources à leur utilisation pour le bien collectif. L’objectif de changement préconisé par le GSB, World Vision Mali et Save the Children, était d’amener le citoyen à s’approprier le processus de préparation du budget citoyen de l’Etat afin de pouvoir l’influencer dans le sens des besoins d’informations budgétaires des citoyens.

 

Amadou Coulibaly

Source : Le Malien

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *