Banques : Repli des emplois et progression des ressources à fin septembre

Les emplois ont connu un repli à la fin du troisième trimestre de l’année 2017 dans l’espace Uemoa contrairement aux ressources qui ont progressé de 0,3%, explique le rapport de politique monétaire de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa).

Le système bancaire de l’Umoa a été marqué, au cours du troisième trimestre de l’année 2017, par « un repli des emplois et une progression des ressources ».  D’après le rapport, les emplois se sont repliés de 107,1 milliards F Cfa, soit -0,4% pour s’établir à 28 469, 5 milliards F Cfa en fin septembre 2017. « Cette évolution résulte d’une baisse de 101,1 milliards F Cfa (-0,6%) des crédits et des autres emplois de 6 milliards de F Cfa (-0,05%). Quant aux titres de placements, ils ont progressé légèrement de 3,5 milliards F Cfa (0,05%) au cours du troisième trimestre 2017 », informe le rapport de politique monétaire de l’Uemoa.
Contrairement aux emplois, les ressources ont progressé de 73,5 milliards F Cfa (0,3%). Dans le troisième trimestre de l’année 2017, elles sont situées à 25 778,8 milliards F Cfa en fin septembre 2017. Une hausse qui, selon le rapport, provient notamment d’une augmentation des diverses ressources de 73,1 milliards F Cfa et des fonds propres nets de 29,4 milliards F Cfa.
Sur un autre registre, le rapport de l’Umoa indique que l’encours total des crédits octroyés aux 50 plus grosses entreprises utilisatrices de crédits bancaires a connu une hausse de 1,5% au troisième trimestre de l’année 2017 comparé au trimestre précédent. Ce qui représente une manne financière de 5 533,1 milliards de F Cfa en fin septembre 2017. « Rapportés aux crédits déclarés à la centrale des risques bancaires de l’Union, il représente 45,5% à fin septembre 2017 contre 46,5% en fin juin 2017 », précise le rapport. Le même texte souligne que dans le secteur bancaire, les risques sont surtout portés par les entreprises évoluant dans les branches « commerce de gros », industries manufacturières », « transports et communications ».
Abdoulaye NDIAYE

 

Source: lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.