Banque – Afrique : Kennedy Uzoka nouveau patron du groupe United Bank for Africa

C’est un cadre aux compétences solides qui prend la place de directeur général du groupe bancaire panafricain cofondé par le tycoon Tony Elumelu. Sa mission : porter la croissance du géant dans d’autres régions.

banque of africa boa siege residence direction

À l’issue d’un conseil d’administration ce 1er mars, le groupe bancaire présent dans dix-neuf pays s’est choisi un cadre aguerri pour mener la croissance de la banque vers d’autres régions. Dès le 1er août, Kennedy Uzoka prendra la place de Phillips Uduoza qui aura dirigé le groupe pendant deux ans. La Banque centrale du Nigeria doit encore approuver ce choix.

Un homme du sérail

Dans une lettre adressée à ses collaborateurs, le président de United Bank for Africa, Tony Elumelu, a fait savoir que « Kennedy apporte un ensemble de compétences extrêmement solides et est idéalement placé pour diriger UBA dans sa prochaine phase de croissance. Sa plus récente expérience dans la gestion des activités africaines du groupe est particulièrement pertinente, car nous travaillons tous à construire l’une des principales franchises de services financiers dans la région. » Kennedy Uzoka a récemment occupé des fonctions à la tête du programme de transformation de la banque, où il était adjoint à la direction générale pour l’Afrique qui couvre 18 pays. Il revient d’un congé sabbatique qu’il a passé au sein de Harvard Business School où il a pu renforcer ses compétences en management. Car le nouvel homme fort de la UBA est un homme du sérail. Cela fait vingt ans qu’il travaille pour le groupe banquier tant à la direction commerciale qu’à la stratégie et la direction des entreprises. Tony Elumelu a salué la contribution de M. Oduoza qui a dirigé la banque durant « une période remplie de défis ».

Au contraire de ses pairs, UBA pourrait en effet mieux résister au choc que subit aujourd’hui le secteur en raison de la baisse des prix du pétrole brut, principal stimulus de l’économie nigériane. Avec une exposition de 13 % aux actifs pétroliers d’amont, les nouveaux dirigeants devront convaincre de leur capacité à faire progresser le groupe dans le contexte actuel. Son directeur adjoint a été aussi nommé par la même occasion, il s’agit de Victor Osadolor. Ce dernier est un comptable de profession, qui a fait ses preuves à la division risques et finances chez UBA. Auparavant, il était directeur de la stratégie chez Ecobank.

Source: Le Point

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *