Agence pour la promotion des exportations du Mali : Une stratégie en cours d’élaboration pour booster les exportations

La 8è session du conseil d’administration de l’Agence pour la promotion des exportations du Mali (Apex-Mali), s’est tenue vendredi dans la salle de conférence du ministère de l’Industrie et du Commerce. Présidée par la présidente du conseil d’administration, Mme Alwata Ichata Sahi, la cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence de plusieurs personnalités.


Cette session a été l’occasion pour les administrateurs d’adopter le projet de budget et de programme d’activités 2020 de l’Apex-Mali. Ils ont également examiné l’état d’exécution des recommandations de la dernière session et du procès- verbal de la 7è session. Ainsi, le budget 2020 de l’Apex-Mali est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 202, 976 millions de Fcfa contre 127, 312 millions de Fcfa en 2019, soit une hausse de 59,4% par rapport à 2019. Adossé à la seule dotation initiale mise à disposition dans le budget d’état, ce fonds est destiné à la prise en charge d’activités promotionnelles de biens et services maliens destinés à l’exportation. Pour ce faire, une attention particulière sera portée sur l’organisation de la participation du Mali à l’Exposition universelle Dubaï 2020, prévue du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021 et au financement de cette participation.
En parlant du programme d’activités 2020, le directeur général de l’Apex-Mali a cité l’élaboration en cours d’un projet de stratégie qui permettra à sa structure de disposer d’outils et d’instruments mieux affinés pour booster les exportations du Mali. Demba Kanté ajoutera que cette stratégie verra la création d’un fonds pour soutenir la progression commerciale.

Dans le cadre du développement de l’offre exportable, l’année 2019 a été marquée par le démarrage effectif du Programme de développement à l’exportation de la viande du Mali (Prodevim) dont la coordination est assurée par une cellule créée auprès de l’Apex-Mali, a relevé la présidente de son conseil d’administration. Son objectif général étant de favoriser l’émergence et le développement d’une filière bétail/viande axée essentiellement sur l’exportation de la viande rouge du Mali, a-t-elle précisé. Parlant du Prodevim, Mme Alwata Ichata Sahi a précisé qu’il comprend, outre le mécanisme de coordination, quatre projets d’appui portant sur l’organisation des éleveurs de bétail, l’amélioration de la santé et de la production du bétail, la production et la commercialisation de la viande, l’apprentissage et le perfectionnement du personnel de soutien au développement de l’exportation de la viande du Mali, a détaillé la présidente du conseil d’administration de l’Apex-Mali. Elle s’est réjouie de l’élaboration d’un projet de Stratégie nationale de promotion des exportations du Mali, dont l’adoption et la mise en œuvre permettront, d’après elle, de résoudre l’épineux problème de financement des exportations.
S’agissant de la promotion à l’international des produits locaux exportables, l’Agence a, malgré le contexte économique difficile, organisé et encadré avec succès les participations du Mali à des salons et foires au niveau international, notamment sur les fruits et légumes en Allemagne, les ingrédients naturels en France, le textile, l’agroalimentaire et l’artisanat en Algérie, en Chine et au Sénégal. Ainsi, plus de soixante participants dont une trentaine d’exposantes, ont pu bénéficier de son accompagnement et de celui de ses partenaires, a noté Mme Alwata Ichata Sahi. Le but était de faire mieux connaître leur savoir-faire et tisser des relations d’affaires avec des importateurs potentiels qui, selon elle, ont porté principalement sur des intentions de contrats et des accords de principe en cours d’exécution pour la fourniture de mangues, de gomme arabique, de sésame, de karité et de textile artisanal.

Fatoumata Yoyo KONARÉ

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.