44e réunion de la banque islamique du développement

Du 04 au 06 avril 2019 à Marrakech (Maroc), le ministre de l’Économie et des Finances, Dr. Boubou CISSE, a participé à la 44e réunion des assemblées annuelles de la banque islamique de développement. Le Ministre Cissé, durant son séjour, a rencontré le président du groupe de la BID, Dr. Bandar Hajjar, qui a permis de faire le point sur l’état de la coordination entre le Mali et l’institution financière et discutée sur les nouvelles éventualités. Le développement du capital humain et l’inclusion sociale qui compose l’un des principaux axes stratégiques du nouveau plan de développement du Mali CREDD 2019-2023 ont été au centre des  discussions. L’une des parties importantes de cette rencontre a été la signature d’un accord de financement d’un montant de 30,33 millions de dollars soit environ 19,65 milliards de FCFA pour le projet Programme d’accès à l’éducation pour tous les enfants au Mali. Le ministre de l’Économie et des Finances a laissé entendre que le développement du capital humain est un enjeu majeur pour le développement de notre pays notamment de l’accès à l’éducation et à l’amélioration de la qualité de l’enseignement qui constituent  les leviers essentiels pour disposer de ressources humaines de qualité.

Le projet PACETEM couvre toutes les régions académiques du Mali : Bamako , Bougouni , Diola , Douentza, Gao , Kati , Kayes , Kidal , Koulikoro , Koutiala , Mopti , Ségou , Sikasso , et Tombouctou et cible les enfants non scolarisés en âge d’aller à l’école (7 à 12 ans). À la date du 31 mars 2019, le portefeuille actif du Mali à la BID est composé de vingt projets et programmes pour un montant total d’environ 382,686 milliards de FCFA.

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *