40 ans d’intervention de la BOAD au Mali : Bilan et perspectives

En prélude au quarantaine anniversaire de la Banque Ouest Africaine pour le Développement (BOAD) qui sera célébré le 13 et 14 novembre prochains, l’institution a organisé une conférence débat le 12 octobre 2013 à l’Hôtel Salam sur le thème : 1973-2013, 40 ans d’intervention de la BOAD au Mali : bilan et perspectives.

 

La cérémonie, présidée par M. Madani Touré ministre Délégué chargé du Budget, s’est déroulée en présence d’autres membres du gouvernement, du vice président de la banque M. Bassari Touré, de Marcel Aboumon chef de la mission résidant au Mali, des administrateurs de la BOAD et de plusieurs autres personnalités dont M. Zoumana Sacko ancien premier ministre et de l’ambassadeur de la Chine au Mali.

banque ouest africaine developpement boad

En effet, si à sa création, les objectifs assignés à la BOAD étaient le développement équilibré de ses Etats membres, la lutte contre la pauvreté et la promotion d’une intégration régionale, aujourd’hui, le secteur privé est pris en compte dans un souci de développement. Et c’est ce qui fera dire à M. Bassari Touré, vice président de la banque : » a ses débuts, la BOAD était une institution qui finançait essentiellement des projets du secteur public. Avec l’option prise par ses Etats membres au milieu des années 1980, de promouvoir davantage le secteur privé, la banque s’est engagée plus résolument dans le financement de ce secteur, qui a depuis lors bénéficié d’une part de plus en importante de financements. A la fin 2013, la part des financements  privés dans le total des engagements était de 21% et la part des financements marchands privés et publics était de 61% ».

 

Il faut indiquer qu’au 30 septembre 2013, la BOAD a financé les économies des pays de l’UEMOA  pour 2723,6 milliards de FCFA. Au Mali, la banque a financé 78 opérations pour un montant de 339 milliards de FCFA, ce qui correspond à 12,4% des concours de l’institution.

 

Selon M. Touré, les projets financés ont permis à la banque d’accompagner l’Etat du Mali dans la création de conditions favorables  au recul de la pauvreté et à la mise en place de fondements pour une émergence économique.

 

Dans un plan stratégique quinquennal devant couvrir la période 2014 à 2018, la BOAD entend accompagner le Mali dans ses efforts de développement, surtout au moment où le pays se sent debout.

 

 

« Les engagements souscrits par la BOAD à Bruxelles au cours de la réunion des amis du Mali seront tenus. Des diligences sont engagés à cet effet pour les services de la banque et les partenaires maliens » a conclu M. Bassari Touré vice président de la BOAD.

 

 

Dans son intervention, M. Madani Touré, ministre délégué chargé du Budget a salué l’appui technique et financier de la Banque Ouest Africaine pour le Développement sur les chantiers du développement du Mali.

 

 

 

Dieudonné Tembely

SOURCE: Le 26 Mars  du   18 oct 2013.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.