13e session du Conseil d’Administration de la Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable SA : Un chiffre d’affaires prévisionnel est de 24,38 milliards de F CFA

Les administrateurs de la SOMAGEP. SA se sont réunis pour la 13e session du Conseil d’Administration de la société. Présidée par le PDG Aboubacar Kane, cette session était consacrée à l’examen et à l’adoption des projets de Budgets pour l’exercice 2016. C’était le 29 Décembre à la direction générale de la société.

somagep societe malienne gestion eau potable edm agence
Un seul discours  aura marqué cette session, c’est celui du PDG Aboubacar Kane non moins PCA de la structure. Après les mots de bienvenu le PDG a d’entré de jeu souligné que la présente session sera consacrée à l’examen et à l’adoption des projets de budget pour l’exercice 2016. . Lesdits projets de budgets ont été élaborés dans le but d’atteindre les objectifs contractuels assignés à la société afin de garantir la continuité des services publics de l’eau potable; d’améliorer la qualité des prestations à la clientèle et d’étendre la desserte de l’eau potable dans le périmètre concédé. Pour le PDG, l’année 2016 est placée sous le signe de la dynamisation de nos activités sur la quasi-totalité du périmètre concédé et plus particulièrement dans les régions du Nord où des projets de réhabilitation des infrastructures ont été exécutés ou sont en cours; la réalisation, sur quatre ans de plus de 100 000branchements sociaux et promotionnels dans le District Bamako et environs et dans les centres de l’intérieur de Sikasso, Koutiala, Kayes et Kati dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala et du projet dano-suédois d’appui au Programme Sectoriel Eau et Assainissement (PROSEA). « L’année 2016 devra également voir le début de mise en œuvre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de la SOMAGEP-SA dont l’avis d’appel à manifestation d’intérêt vient d’être lancé » a-t-il ajouté.
Selon M. Kane, Afin de favoriser l’atteinte des objectifs contractuels assignés dans le contrat d’affermage et la dynamisation de nos activités sur l’ensemble du périmètre concédé, des perspectives sont définies pour les années à venir dans les projets de budgets qui sont soumis l’approbation des administrateurs.
Pour le compte de l’année qui s’annonce, le Chiffre d’Affaires prévisionnel est de 24,38 milliards de F CFA avec comme principales composantes les Ventes d’eau, les Travaux Remboursables, les Frais de Location et d’Entretien Compteurs. Les Produits d’exploitation sont estimés à 25,43 milliards de Francs CFA, soit une hausse de 2,76% par rapport aux projections à fin décembre 2015 qui sont estimées à 24,75 milliards de Francs CFA. Les charges d’exploitation s’élèvent quant à elles à 24,09 milliards de Francs CFA, soit une hausse de 1,80% par rapport aux projections à fin décembre 2015 estimées à 23,66 milliards de Francs CFA. De tout ce qui précède, dira le PDG, « il se dégage un résultat net prévisionnel de l’exercice 2016 estimé à 467,30 millions de Francs CFA. Ce résultat, qui témoigne du dynamisme actuel de notre Société, représente une hausse de 53,62% par rapport aux projections 2015. »
Le Budget d’investissements, quant à lui, il est arrêté à la somme de 5,55 milliards de Francs CFA et a comme principaux postes, les ouvrages et équipements de production et de distribution, les travaux de génie civil, les engins et outillages et les équipements de comptage.
D’où l’expression de toute la satisfaction du premier responsable en ces termes « tous ces éléments confirment la poursuite de redressement de notre Entreprise après la crise politico-institutionnelle que le pays a connue ».

 

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *