Mali : Une centrale pour donner de l’énergie et contribuer à l’assainissement de la ville de Bamako

« Je remercie particulièrement le Ministre des Mines, de l’Energie et de L’eau qui, à travers sa vision, a été le précurseur de ce projet structurant ».

Ces mots sont du directeur de SAER group, Amadou Diadié Sangaré lors de la signature du protocole d’accord entre sa société et la mairie du district pour la construction d’une centrale de transformation de déchets en énergie qui verra très bientôt le jour dans les alentours de Sanankoroba.

La centrale qui va coûter 130 milliards de F cfa créera plus de 6000 emplois directs et indirects et permettra le traitement de plus de 1500 tonnes de déchets solides par jour dans la capitale produisant 40 MW en énergie. Elle sera bâtie sur une superficie de 80 ha et va permettre de résorber la problématique des déchets dans la capitale contribuant ainsi à l’assainissement de la ville.

Le ministre Lamine Seydou Traoré a s’est réjoui de ce projet qui va améliorer la desserte en énergie dans la capitale et l’assainissement de la ville. Le document a été signé par le maire de district Adama Sangaré, le directeur de la SAER group, Amadou Diadié Sangaré et directeur de Energy solution systems (E2S) de la société SAER, Fodie Ibrahim Maguiraga.

Ministère des Mines de l’Energie et de l’Eau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.