Mali-Banque mondiale : mission remplie pour Mme Soukeyna Kane

La Banque mondiale demeure le premier partenaire au développement de notre pays avec un portefeuille actif de plus de 29 projets nationaux et régionaux qui totalisent un montant global d’investissement d’environ 910 milliards de Fcfa

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a reçu, hier à la Primature, Mme Soukeyna Kane, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad, basée à Bamako au Mali. En fin de mission, Mme Kane était venue faire ses adieux au chef du gouvernement. Dr Choguel Kokalla Maïga a saisi l’occasion pour la remercier pour tout ce qu’elle a fait dans le cadre du resserrement des relations entre notre pays et l’Institution financière internationale. À sa sortie d’audience, Mme Kane a confié à la presse sa satisfaction d’avoir servi au Mali durant ces quatre dernières années.

Déjà mardi, le ministère de l’Economie et des Finances avait organisé une cérémonie pour rendre hommage à Mme Soukeyna Kane pour sa bonne collaboration. Dans son allocution, le chef de cabinet du ministère de l’Économie et des Finances, Fassery Doumbia, a rappelé l’importance du rôle de la Banque mondiale au Mali, qui demeure le premier partenaire au développement avec un portefeuille actif de plus de 29 projets nationaux et régionaux qui totalisent un montant global d’investissement d’environ 1,8 milliard de dollars US, soit environ 910 milliards de Fcfa.

«Cette mobilisation significative a été possible certes grâce à la longue coopération avec la Banque mondiale mais force est de reconnaître vos fortes contributions personnelles avec un leadership et une clairvoyance que nous saluons à nouveau ce soir», a-t-il déclaré. Un volume d’investissement que Mme Soukeyna Kane a largement contribué à développer aux côtés du gouvernement pour la mise en œuvre de projets prioritaires se rapportant aux infrastructures routières, au développement rural, aux services sociaux de base (éducation, santé, eau potable), à l’aide budgétaire, à la réforme de l’État et à la décentralisation, au développement urbain, à la culture, à la société civile, à l’environnement, à la sécurité alimentaire ou encore à l’appui au secteur privé.

En outre, Fassery Doumbia a transmis toute la gratitude du président de la Transition, du chef du gouvernement, du ministère de l’Économie et des Finances et du peuple malien à la Directrice des opérations sortante pour son implication appréciable au raffermissement de la coopération entre la République du Mali et la Banque mondiale.
Au nom des partenaires techniques et financiers, l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Bart Ouvry, a loué le leadership et les qualités personnelles de Mme Soukeyna Kane dans le cadre de leurs actions communes en faveur du Mali.

En réponse, Mme Soukeyna Kane a indiqué que ces quatre années resteront gravées dans sa mémoire comme les plus gratifiantes professionnellement et personnellement. «Ce chemin, nous l’avons parcouru ensemble. Que ce soit pour la réhabilitation du port de pêche de Konna, ou encore de la ville de Taoudéni pour lesquels notre partenariat a été exemplaire. Comme vous le savez, les défis et les embûches n’ont pas manqué, et je quitte la région avec également des sentiments partagés. Je mesure les progrès réalisés mais je mesure également l’immensité des défis qui demeurent, que ce soit sur le plan du développement ou tout simplement de la situation humanitaire», a-t-elle relevé.

Mme Soukeyna Kane s’est réjouie de l’augmentation du volume du portefeuille de projets de la Banque mondiale au Mali, qui est passé de 600 millions de dollars, soit plus de 300 milliards de Fcfa à son arrivée à 1,8 milliard de dollars aujourd’hui, soit environ 910 milliards de Fcfa, du doublement du personnel de la banque sur le terrain ainsi que de la réouverture du bureau de la Société financière internationale (IFC) au Mali afin d’appuyer le développement du secteur privé pour favoriser la croissance économique du pays.

Synthèse Madiba KEITA

Source: Essor
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.