Point de vue : 26 mars 1991 – 26 mars 2013 : « Des pseudo démocrates ont menti au peuple malien »

Plus rien ne sera comme avant au Mali. L’anniversaire de ce 26 mars 2013 a un cachet particulier. Malheureusement, le Mali est en guerre. Après 53 ans d’indépendance, avec 20 ans de mensonge au nom d’une quelconque démocratie, le constat est là : triste, amère et désolant. Où sont les acquis ? La  liberté de la presse menacée, malmenée prouve qu’on a encore du chemin à faire.

Ces démocrates qui ont terni l’image du Mali ne mesurent  plus  la portée des actes qu’ils ont posés. Ce n’est pas leur problème par ce qu’ils ne sont pas capables de poser un acte noble pour l’intérêt du peuple.Comment comprendre la façon dont la République a été malmenée depuis 20 ans ? Comment comprendre l’arrogance d’une minorité qui n’agit qu’au détriment de la grande majorité ? Comment peut-on laisser toute une nation entre les mains des renégats ? Quelles sont les causes profondes et occasionnelles ? Le calvaire reste et total puisqu’il a gagné la majorité du peuple. Ils nous ont maintenus dans le sous développement. Et on se moque du peuple avec des slogans creux sur la lutte contre la pauvreté qui devrait être une stratégie permettant à chaque malienne et malien de vivre dans la dignité, à  sortir de l’obscurantisme et de bénéficier des services sociaux de base (santé, éducation, eau potable…)

Aujourd’hui, le Mujao, Ançardine et autres badits ont pris la république et le peuple en otage. Pis, certains maliens en perte de repère ont inconsciemment adhéré à leur idéologie séparatiste.

Nous en voulons plus à ceux qui ont pillé les ressources de l’Etat, nous en voulons à ceux qui ont contribué à l’effritement de l’autorité de l’Etat Ils ont pu convaincre le peuple par des moyens financiers pour arriver au pouvoir et pour rattraper ce qu’ils ont dépensé. Ils sont prêts à tout faire briller et piller pour se maintenir. Mais la vérité finira par les rattraper

Abdoulaye Adama DIARRA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *