La “geste” samorienne et la saga sahélienne

«Samory n’a perdu la bataille que pour que j’honorasse le flambeau. Le fringant empereur Djoula, se sentant acculé, avait commandé des armes avec les Anglais. La France bloqua cette passerelle pour accélérer la chute de l’empereur. ATT, ayant compris la dangerosité du feu emporté de la Libye, avait voulu faire endormir la rébellion, le temps d’avoir du répondant solide. La France, dans les coulisses, bloqua ses armes depuis les côtes guinéennes. J’ai dit à Yaya Traoré, les poèmes ne sauvent pas un monde, quelqu’un me répondit que les poèmes ont pourtant déclenché des révolutions.

Almami samory toure empereur malien

Il a intérêt à publier vite son livre LA GÉOSTRATÉGIE DU SAHEL. Les termites attendent sous le sable. La mort fauche. Demain doit être nourri aux leçons des fortunes et infortunes du passé. Babemba Traoré avait préféré la mort à la déportation. Samory fut rattrapé quand il fut surpris, plus de chemins pour fuir. Kadhafi fut extrait sous le pont. Les deux sont loin d’être des lâches. L’empereur dioula fut un vaillant résistant, un fin lecteur de l’échiquier, il lui a juste manqué la loi des alliances de préemption. Kadhafi commit la même erreur. On ne peut pas être l’ami de tout le monde. Il fallait peut-être proposer quelque chose de clair aux Russes s’il voulait continuer à se hisser. Les Russes ne sont pas nés pour jouer aux altruistes. Tu leur donnes, comme Bachar, leur part de gombo, ils font le boulot. Mais que vaut une alliance lointaine face à la loi de l’histoire longue quand la vraie alliance est celle de l’unité de Kama. Malgré les erreurs, ils furent tous méritants quand moi je m’amuse sur facebook. Je suis coupable, je le sais. Nous sommes le temps des lâches.»

Yaya TRAORE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.