Kayes : IBK promet la paix et la sécurité

C’est sous un soleil de plomb et devant une foule immense de militants et sympathisants que le candidat du Rassemblement pour le Mali  (RPM), Ibrahim Boubacar Keita « IBK », a tenu son meeting ce samedi 13 juillet au stade Abdoulaye Maccoro Sissoko de Kayes.Ibrahim boubacar keita campagne presidentielle 2013 stade addoulaye makoro sissoko

Entrant d’emblée dans le vif du sujet, le candidat Ibrahima Boubacar Keïta « IBK », soulignant l’enjeu crucial des élections présidentielles du 28 juillet,  a demandé aux Maliens de choisir celui ou celle dont la mission sera de mettre fin à la grave crise que traverse le Mali et qui conduira le pays sur la voie du  développement économique et du progrès social. IBK se dit prêt à relever les défis majeurs qui attendent le Mali. « Pour l’honneur du Mali, je ramènerai la paix et la sécurité. Je renouerai le dialogue entre tous les fils de notre nation. Je rassemblerai notre peuple autour des valeurs qui ont construit notre histoire : la dignité, l’intégrité, le courage, le travail », a-t-il assuré.

 

 

Se défendant d’être un marchand de rêve lancé sur des surenchères électorales, Ibrahim Boubacar Keita a promis de créer au moins 200 000 emplois en 5 ans. Le « Kankélétigui » axe son projet économique sur cinq secteurs clés : l’agriculture et l’agro-industrie, les mines, le tourisme et les nouvelles technologies et surtout la sécurité.

 

 

Vu la richesse en or du sous-sol de la région de Kayes, IBK a pris l’engagement de créer un puissant secteur des mines, créateur d’emplois et de richesses pour tous et de susciter une industrie minière pour que les ressources du sous-sol profitent à ceux qui travaillent durement pour les exploiter.

 

 

Séduit par ce programme prometteur, le porte-parole des partis et clubs de soutien, Alou Bocar Diallo, le PDG de l’entreprise minière Wassoulou Or, accompagne la candidature de Ibrahim Boubacar Keïta.

 

 

Avant de terminer, IBK a prié pour le repos de nos 21 compatriotes décédés accidentellement sur la route de Kayes-Bamako il y a quelques jours.

O. NIANE

 AMAP-Kayes

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.