Incendie de la Maison des artisans : LA SOLIDARITE S’ORGANISE

Deux jours après l’incendie qui a ravagé la Maison des artisans de Bamako, on ne connaît toujours pas avec exactitude le bilan du sinistre. Les premières estimations font état provisoirement d’importants dégâts. Le feu qui aurait été provoqué par un court circuit dans l’annexe de la Grande Mosquée, a ravagé des boutiques entières et une centaine de kiosques installés tout le long du mur de la maison de culte.

Incendi maison artisans feu

Le  constat a été fait par le secrétaire général du ministère de l’Artisanat et du Tourisme, Elmehdi Ag Hamaty, qui en l’absence du ministre en déplacement, s’est rendu hier sur les lieux du drame. Accompagné de plusieurs membres du cabinet, Elmehdi Ag Hamaty a rencontré sur place  les responsables de la Maison des artisans et les nombreuses victimes du sinistre. Ceux-ci lui ont relaté les événements, esquissé l’inventaire des biens consumés et redit leur impuissance face à un danger devant lequel il n’ont rien pu faire.  Selon le  président de la Maison des artisans, Amidou Danioko,  la situation est catastrophique car les dégâts se chiffreraient à plusieurs centaines de millions de francs partis en fumée. Danioko a déploré que deux bijoutiers aient été blessés, victimes de leur courage. Ils se sont, en effet, dévoués pour escalader un poteau  électrique, couper le courant électrique et empêcher ainsi toute la Maison des artisans de s’embraser.

Un comité de crise composé de tous les intervenants du secteur a été installé pour analyser la situation. D’ores et déjà une chaine de solidarité s’est amorcée au sein de ce comité pour soutenir les victimes. Les membres du comité sollicitent naturellement l’apport de toutes les bonnes volontés pour aider les victimes. Ils demandent aussi aux autorités  de prendre toutes les mesures pour que ce genre de drame ne puisse survenir à l’avenir. Le président de la Maison des artisans a salué au passage les autorités qui se sont tout de suite mobilisées pour apporter un soutien moral aux victimes.

L. ALMOULOUD  

 

 

 

 

LE GOUVERNEMENT EXPRIME SA SOLIDARITE AVEC LES SINISTRES

 

 

Un communiqué signé par le ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Berthé Aïssata Bengaly confirme « qu’un incendie est survenu à la Maison des artisans de Bamako et dans les annexes de la grande Mosquée de Bamako, le dimanche 15 décembre en fin d’après-midi ».

« L’incendie, déclaré vers 18 h, a pu être maîtrisé aux environs de 21 h grâce à l’intervention rapide des sapeurs pompiers, de la police nationale, des artisans et surtout des populations riveraines », indique le communiqué qui précise qu’aucune perte en vie humaine n’est à déplorer même si « des dégâts matériels très importants ont été enregistrés ».

Le ministre de l’Artisanat et du Tourisme a, au nom du gouvernement, exprimé « toute sa solidarité avec tous les sinistrés » et annoncé la mise en place d’une « commission de crise ». Celle-ci est composée de membres du ministère de l’Artisanat et du Tourisme, du gouvernorat et de la mairie du District de Bamako, de la mairie de la Commune II, de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCMM), du Comité de gestion de la Maison des artisans de Bamako, du Syndicat national des artisans du Mali (SYNAM) et des victimes de l’incendie.

Cette Commission, indique le communiqué, « se chargera de faire la lumière sur les causes de l’incendie, l’état des dégâts matériels et l’évaluation des pertes ».  Un compte rendu fidèle sera fait au gouvernement dans les meilleurs délais, assure le texte qui sollicite « toutes les bonnes volontés (…) pour venir en aide et exprimer leur solidarité aux sinistrés ».

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *