Bousculade de Mina : Les autorités saoudiennes bientôt poursuivies !

 

accident bousculade choc mecque pelerinage foule mort blesse

Le collectif des familles des victimes de la bousculade de Mina / Mali a décidé de faire appel aux services de deux éminents avocats, Me Marcel CECALDI,  avocat au Barreau de Paris et Me Magatte SEYE du Bureau du Mali pour entamer des poursuites judiciaires éventuellement contre les autorités saoudiennes et maliennes.

Le collectif des familles des victimes de la bousculade de Mina / Mali qui a mis en place un bureau de cinq membres, le 16 janvier dernier, annonce des démarches judiciaires afin « de faire toute la lumière sur les événements tragiques survenus à Mina ». « Malgré toutes les actions pacifiques, nos efforts sont restés infructueux », peut-on lire dans un communiqué de presse en date du 18 janvier 2016, signé par le secrétaire (porte-parole) du Collectif, Malick Konaté.

« En effet, les parents des victimes ont constaté le silence non justifié du gouvernement Saoudien auxdits évènements. En plus de ce silence, le collectif n’a bénéficié d’aucune assistance desdites autorités maliennes », ajoute le communiqué de presse.

Pour mieux défendre leurs intérêts, les membres du collectif ont décidé « de recourir aux services de conseils juridiques en la personne de Maître Marcel CECALDI,  avocat au Barreau de Paris et Maître Magatte SEYE, ancien bâtonnier et avocat au Barreau du Mali ».

D. Togola

source : Le Challenger
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.