Présidence du CSDM de Baidy Dramé: ‘’nulle et de nul effet’’ selon Mohamed Chérif HAIDARA

Le Bureau du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) dirigé par Mohamed Chérif HAIDARA a animé, le mardi 1er juin, une conférence de presse pour se prononcer sur les attaques et critiques à son encontre. Cette conférence de presse fait suite à l’organisation d’un Conseil d’administration (CA), le week-end dernier, sanctionné par l’élection de Baidy DRAMÉ à la tête d’un bureau du CSDM. Mohamed Chérif HAIDARA a déclaré : « le simulacre de conseil d’administration du CSDM que Baidy DRAME et ses complices ont organisé, les 28 et 29 mai à Bamako, n’engage que leurs personnes, car il est nul et de nul effet ».

Dans la déclaration liminaire, le Bureau exécutif national du CSDM prend l’opinion nationale et internationale à témoin des attaques dont il est fréquemment victime. Après avoir condamné vigoureusement ces attaques, le Bureau du CSDM se réserve le droit d’ester en justice contre les auteurs de ces attaques.
‘’(…) Le CSDM, à travers son Président HAÏDARA Chérif Mohamed, fait l’objet, sur les réseaux sociaux, de plusieurs attaques violentes sans égal dans les annales du champ associatif fondé sur le militantisme, dont le moteur a toujours été le débat d’idées de la part d’un certain Baïdy DRAMÉ et ses complices Mme Maro DRAME, Kandé SIDIBÉ et Idrissa SANGARÉ dit Laurent’’, peut-ton lire dans la déclaration.
Les conférenciers ont rappelé que le nommé Baïdy DRAME a été éjecté du Bureau du CSDM France par une assemblée générale extraordinaire en bonne et due forme, le 22 septembre 2019, pour des raisons disciplinaires et statutaires.
‘’Dès lors, M. DRAMÉ n’a plus le droit d’agir au nom du CSDM. Cela justifie ses agissements contre notre président légitimement élu’’, justifient-ils.
Pour eux, l’objectif de ces attaques n’a rien de surprenant pour les gens avertis de la scène associative en raison de l’exploit exponentiel dont le CSDM a fait montre durant ses 5 ans d’existence.
« Le CSDM s’est, entre-temps, imposé comme une organisation dynamique, agissante, crédible, avec une forte implantation.
Pour preuve, à ce jour, le CSDM est présent dans 48 pays, dont 2 Bureaux fédéraux (États-Unis et Nigéria) ayant chacun des sections dans les États fédérés », a informé le conférencier.
Le Bureau dirigé par Mohamed Chérif HAIDARA croit savoir qu’il existe une connivence entre Baidy DRAMÉ et un Parti politique à la veille des élections annoncées pour 2022.
‘’Baidy DRAMÉ et cette formation politique en mort cérébrale tentent, par monts et vaux, de s’accaparer des membres du CSDM en vue de marchander la Diaspora malienne auprès des candidats à l’élection présidentielle de 2022, attitude à laquelle le CSDM s’est toujours opposé’’, dénonce le bureau.
Après avoir fait une série de mise au point, le Bureau du CSDM a déclaré : ‘’le simulacre de conseil d’administration du CSDM que Baidy DRAMÉ et ses complices ont organisé, les 28 et 29 mai 2021 à Bamako, n’engage que leurs personnes, car il est nul et de nul effet’’.

PAR MODIBO KONÉ

Source: Info-Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.