Tombouctou : L’euro symbolique pour la réparation des mausolées

Les autorités de la transition et la cour pénale internationale (CPI) ont organisé le mardi 30 mars 2021 une cérémonie de réparation symbolique dans l’affaire des mausolées de Tombouctou. Elle se fait suite au crime de guerre commis en 2012 dans la ville de Tombouctou par Ahmad Al Fahdi, cadre d’Ansar Dine qui avait commandé la destruction des mausolées. Et qui avait été condamné par la  CPI en 2016.

L’objectif de cette cérémonie était de remettre un euro symbolique à la communauté malienne, à travers le chef de l’Etat et à la communauté internationale, à travers l’UNESCO. Selon la CPI, c’est la première fois que la réparation pour les victimes de crimes commis contre des biens culturels se fasse. Et pour lui, cela est une occasion unique de reconnaitre la valeur exceptionnelle du patrimoine et les conséquences que leur destruction a sur l’identité et le bien-être des communautés.

 

Source: Journal le Pays- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.