Tirs de roquettes sur le camp de la Minusma à Ansongo, affrontements sanglants à Boulkessi entre l’armée malienne et des assaillants

Ce matin, le camp de la Minusma à Ansongo a essuyé des tirs de la part des terroristes. Selon des témoins, c’est une pluie de roquettes qui s’est abattue sur le camp des forces de l’ONU.
 armee mali soldat militaire char combat brdm
Des roquettes qui ont tué un enfant (un berger) et fait des dégâts matériels. Les assaillants sont connus pour être du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) qui opèrent dans la région. Des assaillants qui disent mener une guerre contre les ennemis de Dieu.
Et comme si cela ne suffisait pas, des assaillants du même mouvement ont attaqué aussi ce matin les positions de l’armée malienne à Boulkessi vers la frontière du Burkina Faso.
Les FAMA ont réussi à repousser l’attaque et 3 assaillants ont été tués, selon des sources sécuritaires. Depuis les attaques de Ténenkou et Nampala, l’armée malienne est sur le qui-vive. Elle n’entend plus se laisser surprendre. Les assaillants de ce mercredi l’ont appris à leurs dépens.
A. Diakité

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.