Stabilité au Mali : Une partie du CMA rejoint la Plateforme

La communauté de Ber, région de Tombouctou, a claqué la porte de la Coordination des mouvements de l’Azawad au profit de la Plateforme. Les dissidents ont officialisé leur adhésion à la Plateforme hier 27 septembre.

harouna toureh plateforme gatia cma mnla rebelle touareg

Pour préserver l’unité nationale, la laïcité et l’intégrité territoriale du Mali, une partie de la CMA, c’est-à dire les ressortissants de Ber région de Tombouctou, a fait un grand pas en se rangeant aux côtés de la Plateforme. Une déclaration a été lue, hier à la Maison de la presse. En voici la déclaration.

“Nous chefs de fraction, responsable, leaders et notabilités ressortissants de Ber, région de Tombouctou, membres aussi du MAA, de la CMA, après une analyse minutieuse de la situation du Nord du Mali et de tout ce qui s’y passe informons :

Le chef de file de la médiation internationale, l’Algérie, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies à Bamako, chef de la Minusma,

Toutes les autorités du Mali ainsi que l’opinion nationale et internationale que désormais nous n’entendons plus nous laisser embarquer dans des aventures guerrières injustifiées ou pour des raisons inavouées. Demandons au peuple malien de bien vouloir pardonner et de prier pour le retour de nos frères égarés à la République.

Rappelons que l’accord issu du Processus d’Alger signé par la CMA et la Plateforme évoque de façon claire la préservation de l’unité nationale, la laïcité et l’intégrité territoriale du Mali, dès lors il nous est incompréhensible que nos populations continuent d’être instrumentalisées pour des marches contre la République et conduisent dans des conflits fratricides.

Nous avons souhaité ce jour faire cette déclaration devant la presse nationale et internationale mais aussi devant nos frères de la Plateforme avec lesquels nous comptons tout mettre en œuvre pour privilégier le combat pour la paix et le développement au bénéfice de nos populations qui ont tant souffert”.

Après la lecture de la déclaration, le porte-parole de la CMA, a affirmé que les raisons de cette adhésion sont claires. Selon lui elle vise la paix et la tranquillité pour tous.

Zié Mamadou Koné
Stagiaire

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *