Sortie de crise : La communauté noire Kel Tamasheq prône la non-violence

La communauté noire Kel Tamasheq a organisé un point de presse à la Maison de la presse samedi 11 février 2017 pour prôner la non-violence.

L’objectif de la rencontre était d’informer les hommes des médias des constats et recommandations de la communauté Kel Tamasheq après la conférence internationale sur la sécurité communautaire qu’elle a tenue  le 22 au 24 décembre 2016.

auto-defense-patrouille-mixte-nord-mali-gao-kidal-tombouctou-armee-malienne-ganda-izo-nord-mali

Le point de presse a été animé par Pr. Inamoud Ag Ibny. Il avait à ses côtés plusieurs membres de la communauté.

A en croire Pr. Inamoud Ag Ibny,  depuis le début de la crise du Nord, la communauté Kel Tamasheq a prôné la non-violence et prêché la paix. Il a salué l’accompagnement de la presse dans les activités de la communauté noire Kel Tamasheq.

Selon lui, la communauté est un segment important chez Kel Tamasheq. Et de préciser  que sa communauté n’a jamais décidé de prendre les armes. “Pour la paix au Mali, aucune communauté ne doit être exclue”, a-t-il indiqué

Il a fait comprendre aux hommes des médias que la communauté Kel Tamasheq condamne certaines appellations comme Bellah, Tamasheqs noirs  contraires  au principe de la non-discrimination et qui renvoient à l’esclavage. Il a réaffirmé son engagement au respect des principes fondamentaux et engagements établis en République du Mali.

Satisfecit

La communauté noire Kel Tamashek  se réjouit de la reprise des travaux du Comité suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation.

D’après Pr. Inamoud Ag Ibny,  la communauté  Kel Tamasheq  invite  la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilité du Mali (Minusma) à prendre en compte ses préoccupations comme une des priorités pour le développement des régions du Nord et de s’investir pour  l’efficacité de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Il a engagé le gouvernement à  faire la promotion d’un engagement politique non partisan en faveur de la reconnaissance institutionnelle  de valeurs communautaires de la diversité de son peuple.  La communauté noire Kel Tamasheq a recommandé  aux partenaires techniques et financiers à accompagner l’Etat malien dans sa politique de construction d’un Mali de paix.

Yehia M. Baby

Stagiaire

Source: L’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *