Sommet extraordinaire du G5 sahel : « La situation sécuritaire au Mali et son impact dans le Sahel »

Bamako abritera un Sommet extraordinaire du G5 sahel les 5 et 6 février 2017, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères de la Coopération et de l’Intégration africaine, en date du 3 février. Sur invitation du Président de la République Ibrahim Boubacar KEÏTA, Chef de l’Etat, Bamako abritera les 5 et 6 février 2017 un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat du G5 Sahel.

mahamadou issoufou niger idriss deby itno president tchad mohamed ould abdel aziz mauritanien ibrahim boubacar keita ibk malien sahel g5

Le Sommet extraordinaire de Bamako qui se tient dans un contexte de résurgence du terrorisme avec l’attentat de Gao le 18 janvier 2017 a pour ordre du jour la situation sécuritaire au Mali et son impact dans le Sahel.

Le Sommet se déroulera en deux phases dont les travaux  de la deuxième Réunion annuelle des Ministres en charge de la Défense et de la Sécurité, élargie aux Ministres en charge des Affaires étrangères du G5 Sahel le 5 février 2017 puis la Conférence des Chefs d’Etat le 6 février 2017. Le G5 Sahel s’est doté d’une Stratégie pour le Développement et la Sécurité et d’un Programme d’Investissements Prioritaires, qui fera l’objet d’une table ronde de mobilisation des ressources.

Soucieux de mettre une dynamique de solidarité à profit et conscients des enjeux communs, les dirigeants des Etats du Sahel ont décidé d’engager un processus d’identification et de mise en œuvre des actions requises pour relever les grands défis qui se posent à la région. Il s’agit notamment : du renforcement de la paix et de la sécurité ; du développement dans les zones à faible densité humaine ; de sécurité alimentaire et le pastoralisme ; du développement des infrastructures (transport, énergie, hydraulique, télécommunications) ; des changements climatiques et la gestion de l’eau ; de la prise en compte du défi démographique et des questions de santé; de l’effectivité de la présence de l’Etat et le renforcement de la décentralisation

Source: Le Republicain
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *