Signature samedi par la CMA de l’accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger

L’Accord de paix et de réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, sera signé samedi par la Coordination des mouvements de  l’Azawad (CMA).

L’Algérie, chef de file de la médiation internationale dans les négociations inter-maliennes, sera représentée à la cérémonie de signature par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

Bilal Ag Chérif représentant Coordination mouvements azawad cma mnla paraphe signer accord paix

Le chef de la diplomatie algérienne a indiqué vendredi dernier à Bamako que la signature de l’accord par la CMA est un “évènement historique qui constitue l’aboutissement de ce que nous aspirons, c’est-à-dire rassembler l’ensemble des parties maliennes à s’engager à appliquer cet accord, issu du processus d’Alger”.

De son côté, le président malien a exprimé sa joie de voir la CMA “croire à la paix et à la main tendue”. “Je suis très heureux que nos frères (de la CMA) aient cru à la paix et à la main tendue et fait le déplacement à Bamako pour signer l’Accord de paix et de réconciliation au Mali”.

Le Premier ministre malien, Modibo keïta, a quant à lui, exprimé sa satisfaction de la signature ce samedi par la CMA de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali, saluant l’Algérie et le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour leurs efforts consentis en faveur de l’application effective de l’Accord, issu du processus d’Alger.

source : Autre Presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.