Serge Lazarevic, le dernier otage français, est libre

Le Président français, François Hollande, a annoncé lui-même la libération du dernier otage français, Serge Lazarevic. On se souvient que c’est à Hombori qu’il a été enlevé. C’était le 24 novembre 2011. Il était en compagnie d’un autre français, Philipe Verdon. Ce dernier a été retrouvé mort en juillet 2013, tué d’une balle dans la tête.

F

C’est dans la cour de la garde républicaine que l’annonce a été faite par le chef de l’état français François Hollande en ces termes : «Notre dernier otage est libre. Je viens d’apprendre cette heureuse nouvelle par le Président Issoufi du Niger, je veux le remercier tout particulièrement ainsi que le Président malien, le Président Keïta qui s’est beaucoup mobilisé lui aussi pour obtenir cette libération » avant d’ajouter : « Aujourd’hui, c’est la joie, la fille de Mr Lazarevic doit le rejoindre à Niamey dans les meilleurs délais et j’accueillerai à son retour Serge Lazarevic accompagné de sa famille ». Selon le Président français François Hollande, le Français âgé de 50 ans, est « en relativement bonne santé » et sera « rapidement rapatrié en France ».

Selon plusieurs sources, ce dénouement fait suite à la libération par le Mali de deux otages djihadistes proches Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) : Mohamed Aly Ag Wadoussène et Haïba Ag Acherif originaires de Kidal qui ont directement participé à l’enlèvement des français en novembre 2011. La libération d’otages est toujours entourée de secret. Alors saura-t-on jamais si une rançon a été versée ?  Dans tous les cas, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a réaffirmé la position de la France concernant le versement de rançon : «La France a toujours eu la même ligne depuis trois ans. On ne paye pas.»

Séran SACKO

SOURCE: L’Informateur  du   10 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.