Sahel/Engagement au Mali, un bourbier sans fin pour la France

Bah N’Daw, le président malien de transition, vient d’achever une visite en France. Scrutée autant à Paris qu’à Bamako, cette première rencontre avec Emmanuel Macron a lieu alors que l’engagement français dans la région est de plus en plus contesté dans les deux pays.

Quatre mois après sa nomination à la tête du Mali, le président de la transition, Bah N’Daw, était en France, où il a été reçu par Emmanuel Macron le 27 janvier. C’est la première fois que cet homme, dit sage et réservé, était en visite en dehors de l’Afrique de l’Ouest. Une véritable reconnaissance selon le quotidien burkinabé Le Pays.

Néanmoins, cette rencontre suscite des commentaires acides dans les colonnes de la presse malienne, alors que le sentiment anti-français va croissant et que Paris semble embourbé dans le pays, neuf ans après le début de son opération militaire.

Pourra-t-il “résister à la pression de la France ?” s’interroge en une le quotidien malien Les Echos, jeudi 28 janvier, évoquant pudiquement “les interrogations” que suscite cette visite. … suite de l’article sur Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.