Rififi entre des éléments de la police et de la garde nationale, le chef d’état major général des armées: “la priorité des forces reste la défense de l’intégrité territoriale et la sécurité des personnes et des biens”

L’Etat major des armées du Mali a fait cette mise au point suite aux incidents survenus entre des éléments des Forces de défense et de sécurité qu’il appelle à se concentrer sur la mission régalienne qu’est la défense de l’intégrité du territoire et la sécurité des personnes et des biens.

Communiqué du chef d’état major général des armées

Le chef d’Etat-Major Général des Armées informe les populations d’une incompréhension entre certains personnels des forces de défense et de sécurité à Sotuba (Bamako) dans la nuit du 11 au 12 juin 2021. Cet incident malheureux a eu des répercussions à Sévaré et Kayes ce jour 12 juin 2021

Ces incidents rapidement circonscrits sont des cas isolés ne reflétant en rien la conduite et l’état d’esprit des forces de défense et de sécurité qui travaillent nuit et jour à assurer la sécurité des personnes et des biens.

Des enquêtes sont en cours. Les responsabilités seront situées et les mesures disciplinaires prises conformément à la réglementation en vigueur en coordination entre l’Etat major Général des Armées et la Direction Générale de la Police Nationale au niveau central et régional.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées appelle au calme, à la vigilance et rappelle que la priorité des forces reste la défense de l’intégrité territoriale et la sécurité des personnes et des biens.

En conséquence, le Chef d’Etat-Major Général invite l’ensemble des forces à se concentrer sur l’exécution de leurs missions régaliennes, leur seule raison d’être, dans la cohésion, la solidarité, l’unité des troupes, l’esprit de corps et l’affirmation de la chaîne de commandement unie et unifiée.

Bamako, le 12 juin 2021

Le Directeur de l’information et des Relations Publiques des Armées

Colonel Souleymane DEMBELE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.