République centrafricaine / 500 Maliens rapatriés, des centaines d’autres dans l’attente

Après le Mali, la Centrafrique devient une préoccupation africaine et internationale. Pendant que les nationaux cherchent à fuir les foyers de tension, les étrangers, eux s’évertuent à rentrer chez eux. Sénégalais, Tchadiens, Maliens et Gabonais sont nombreux à presser leurs autorités pour leur rapatriement immédiat. La diaspora malienne en Centrafrique compte plus de 3 000 individus. Si tous ne cherchent pas à rentrer au pays pour fuir la guerre fratricide qui fait rage à Bangui, ils sont plusieurs centaines de Maliens à exprimer leur souhait de regagner le bercail en entendant une solution à la crise. Le gouvernement malien, celui d’un pays qui sort sa tête du gouffre a pu pour le moment assurer la prise en charge du rapatriement de seulement 500 Maliens de la Centrafrique.

deplace malien centrafrique bangui rapatrie

Ce qui est peu réjouissant quand on sait que les nôtres à Bangui sont dans le dénuement total. Certains d’entre eux ont tout perdu et ne cherche qu’à retrouver les siens. C’est le sauve-qui-peut, et on ne voit pas le gouvernement malien déployer de gros moyens pour venir à leur secours. Si les inscriptions de volontaires au rapatriement se font au niveau du haut conseil des Maliens de la Centrafrique, il est à noter que le Mali ne dispose pas d’Ambassade dans ce pays. Par conséquent le dossier de rapatriement des Maliens est pris en charge par l’Ambassade du Mali au Gabon, selon les informations recueillies auprès du ministère des maliens de l’Extérieur.

Le programme de rapatriement des ressortissants maliens en République centrafricaine (RCA) prévoit deux vols spéciaux, selon le plan du ministère des Maliens de l’Extérieur. Ces deux contingents arriveront à bord d’Ethiopian Airlines, en raison de 250 personnes par contingent. Ils sont prévus le dimanche 5 janvier 2014, respectivement à 10H00 (premier vol et premier contingent) et à 21H45 (2è vol et deuxième contingent), de sources proches du département des Maliens de l’Extérieur. Le point focal est le Ministère des Maliens de l’Extérieur, et les départements associés sont : les Finances, la Protection Civile,  l’Action humanitaire et les Affaires Etrangères.

Le dossier centrafricain a été au centre du dernier périple africain de Jean Yves Le Drian qui était au Mali, les 31 décembre et 1er janvier 2014, avant de rendre à Niamey, N’Djamena et Bangui où il a rencontre les 1600 éléments de la force française Sangaris. Comme au Mali à  partir de janvier 2013, l’armée française est engagée dans la recherche d’un retour à la tranquillité en RCA. Et selon des observateurs Libreville et Brazzaville, sont deux capitales clés dans la gestion de la crise en RCA.

B. Daou

 

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *