Réintégration des ex-combattants dans l’armée malienne

Parallèlement aux travaux du comité de suivi de l’accord de paix, les membres du comité profite pour réfléchir sur d’autres questions, notamment la réintégration des ex-combattants des groupes armés.

 mnla rebelle touareg independanliste bandis armee mouvement combattant arabe nord mali azawad patrouille

 

Selon les informations, il va falloir regrouper certains groupes armés pour créer un cadre de concertation dans le but d’intégrer ou de réintégrer certains.

Mais c’est un long processus qui va s’enclencher dans cette opération.

En tout cas il a été décidé de ne pas faire de l’armée le refuge de ceux qui ont commis des actes criminels et des crimes contre l’humanité.

 

Commandement de l’EUTEM

L’Espagne passe la main à l’Allemagne

L’alternance au sommet de la mission de formation de l’union européenne EUTEM est effective depuis le début de la mission chaque une année elle change de commandement c’est ainsi que   le mardi dernier l’Espagne à travers le général Garcia Vaquero   a passé le fanion de commandement de la mission de formation aux forces armées allemandes, la Bundeswehr dans l’immense cours du Service national des jeunes (SNJ),

Désormais c’est un militaire allemand en la personne du général  Pfrengle qui commande la mission de formation pour une durée d’un an.

 

Minusma

300 militaires nigériens attendus

Trois cent militaires nigériens arriveront, cette semaine dans notre pays  dans le cadre des opérations de la Minusma. Avant le  déploiement de la mission  qui viendra renforcer l’effectif des Casques bleus, les militaires ont suivi une formation de mise à niveau à Niamey. L’annonce de leur arrivée a été faite le jeudi dernier lors  du traditionnel point de presse de la Minusma, animé par Mme Radhia Achouri, porte-parole de la mission onusienne.

 

Les FAMA attaqués à Rhaouss et Nampala

Le samedi 1er août 2015, vers 15h, une escorte des forces armées du Mali est tombée dans une embuscade sur l’axe Diabaly-Nampala, à 6 km de Toulé, commune de Nampala dans la région de Ségou.

L’on déplore la mort de deux soldats et quatre autres blessés.

Des poursuites ont aussitôt été engagées et du matériel d’armement léger a été récupéré.

Le Gouvernement de la République du Mali présente ses condoléances aux familles des disparus et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Gouvernement de la République du Mali condamne cet acte lâche et barbare qui ne restera pas impuni.

Le Gouvernement, tout en rassurant les populations, rappelle qu’aucun acte de ce genre n’entamera  la détermination du Mali, de ses partenaires et de l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus irréversible d’une paix durable.

Le lundi 03 août, entre 4 heures et 5 heures du matin, des hommes armés non identifiés ont attaqué le poste de sécurité de la Garde nationale du Mali de Gourmas Rharous, région de Tombouctou. Le bilan est de onze (11) gardes tués, un (01) blessé. Des renforts ont été dépêchés sur les lieux et une mission d’interception opérée dans la zone.  Le Gouvernement de la République du Mali présente ses condoléances attristées aux familles des disparus et souhaite un prompt rétablissement au blessé. Le Gouvernement de la République du Mali condamne sans réserve cet acte terroriste, lâche et barbare perpétré par des individus sans foi ni loi. Le Gouvernement de la République du Mali renouvelle sa confiance aux forces armées et de sécurité nationales face aux défis de la lutte contre le terrorisme, invite les populations à coopérer avec elles.  Le Gouvernement prend à témoin la communauté internationale, la MINUSMA, l’ensemble de ses partenaires  sur la recrudescence de la violence, une atteinte au cessez-le-feu, malgré la signature de l’Accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger  le 15 mai et le  20 juin 2015. Le Gouvernement de la République du Mali rappelle à tous ses partenaires la nécessité impérieuse d’assister les forces armées et de sécurité pour enrayer le terrorisme afin de préserver les acquis enregistrés sur la voie d’une paix durable au Mali et dans la sous-région.

Rassemblées par Issa Kaba

source : L’Express de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.