Recyclage de l’infox sur le trafic d’or au Mali par l’armée française

Nous revenons sur une infox déjà maintes fois publiée et démontée, et qui continue de circuler sur les réseaux sociaux en provoquant des réactions de haine à l’égard de la France. Rien d’étonnant, car les propagateurs de cette infox prétendent montrer les images d’une cargaison d’or volé par la France au Mali. En réalité il n’en est rien, le mensonge est d’autant plus flagrant qu’il se répète à l’identique, avec les mêmes images, à plus d’un an d’intervalle.

L’infox est martelée, répétée, recyclée, quand bien même toutes les preuves l’invalidant ont été apportées, c’est le principal ressort de la désinformation véhiculée sur internet et les réseaux sociaux. Ainsi le 29 novembre 2020, le présentateur de la chaine en ligne Universal News Tv affirme présenter des images censées montrer « Comment les douaniers maliens ont pu stopper la contrebande d’or des soldats français ». Et de préciser, « voici ce qui s’est passé ce week-end ». On assiste alors à une scène d’inspection de ce qui ressemble à une cargaison de lingots d’or non poinçonnés.

Et les internautes sont nombreux – des centaines de milliers sur les différents réseaux – à voir ces images pour la première fois et à les relayer sur Twitter. S’ensuit tout un débat sur le pillage de l’Afrique par la France, une discussion organisée par cette chaîne en ligne, qui se présente comme « un outil d’information et d’éducation du public ». Le débat vient en réaction à l’interview accordée le 20 novembre par le président Macron au magazine Jeune Afrique. Les intervenants, sur le plateau de Universal News TV, accusent purement et simplement Emmanuel Macron d’être impliqué dans ce trafic d’or, sans aucun élément de preuve.

Une vidéo détournée et recyclée

La même vidéo, circulait déjà durant l’été 2019. Nos confrères des Observateurs de France 24 en faisant des recherches approfondies avaient pu retrouver et échanger avec l’un des personnages présents à l’image, un intermédiaire italien qui confirmait que la scène avait été filmée au Ghana en juin 2019, qu’il s’agissait de l’inspection d’une cargaison dans le cadre d’une transaction commerciale qui n’avait pas débouché du fait de l’origine douteuse des lingots. On aperçoit d’ailleurs à l’image la une d’un quotidien ghanéen daté du 10 juin 2019.

Les mêmes images étaient d’ailleurs relayées dans d’autres contextes, en août 2019, présentées ici comme une interception au Niger, ou en RDC, avec des allégations visant la famille Tchisekedi. Rien de tout cela n’étant avéré.

Ces images, même si elles n’ont pas tout révélé des dessous de l’opération filmée, ne désignent pas de coupable. Ni les soldats français au Mali ni les autres.

Infox et propagande anti-française

Le fait que ce média en ligne ait pu relayer l’infox par erreur ou négligence est plus que douteux, car il suffit de taper « l’or du Mali » dans un moteur de recherche pour trouver le résultat du travail des fact checker de nombreux médias, qui ont repéré depuis plus d’un an le caractère fallacieux des accusations formulées à partir de cette vidéo.

Tout indique que la chaîne en question diffuse l’infox à dessein, sachant pertinemment que ces documents n’ont aucune valeur informative bien au contraire.

Le présentateur et ses invités peu intéressés par la réalité des faits, s’en servent comme point de départ d’un argumentaire anti-français, qui – soit dit en passant – constitue le fonds de commerce de ce média suivi par plus de 4 millions de personnes. D’une émission à l’autre, ses intervenants versent dans le conspirationnisme d’inspiration antisémite, citant à la fois Macron, Rothschild le Talmud et les illuminatis, avec une prise de parti en faveur du président Turc Erdogan, dont le comportement est cité en exemple, dans le cadre des tensions qui émaillent les relations entre Paris et Ankara, notamment au sujet de l’Afrique de l’ouest.

Source: RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.