Reconstruction de l’armée malienne : Equipement des FAMa : l’ex-PM Moussa Mara dévoile, l’Etat dément

MISE EN CONDITION DE L’ARMEE: LOPM : les chiffres de Mara démentis

Moussa Joseph Mara ancien premier ministre parti yelema

 Les investissements consentis dans la mise en condition de l’armée, en particulier les chiffres donnés par l’ancien Premier ministre Moussa Mara font polémique. De sources crédibles rectifient le tir et font état de 247 milliards de F CFA investis dans le cadre de Loi d’orientation et de programmation militaire (Lopm).

Profitant d’une rencontre à Badalabougou, l’ancien chef du gouvernement d’Ibrahim Boubacar Kéita, Moussa Mara s’est montré virulent contre la gestion de l’armée par les pouvoirs successifs.

Sur la Loi d’orientation et de programmation militaire (Lopm), le président du parti Yéléma, membre de la Convention de la majorité présidentielle (CMP), a fait cas de l’incapacité du régime à mobiliser des ressources pour la réalisation de Lopm.

“Depuis 2015, sur 400 milliards F CFA prévus pour l’équipement de l’armée, l’Etat n’a pas pu mobiliser plus de 10 milliards F CFA. Sur les  200 milliards de F CFA qui doivent être mobilisés par an pour nos forces armées et de sécurité, le gouvernement peine à trouver annuellement, depuis l’approbation de  cette loi, plus de 5 milliards de F CFA”.

Après ces déclarations de Moussa Mara, nous avons pu vérifier l’effectivité des investissements inscrits dans la cadre de la Loi d’orientation et de programmation militaires, censée changer le visage de notre outil de défense.

Notre source bat en brèche les chiffres avancés par M. Mara. “Du vote de la Lopm à nos jours, l’Etat malien a consentis 247 milliards de F CFA dans l’achat des équipements, l’amélioration des conditions des FAMa, la formation et le recrutement”.

De quoi relancer le débat sur la question des efforts en faveur de l’armée qui fait l’objet de plus en plus de bataille politique.

Alpha Mahamane Cissé

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.