Réconciliation nationale à Douentza : Le ministre Zahabi balise le terrain avec Dawla pulaaku

Zahabi Ould Sidi Mohamed ministre affaires etrangeres cooperation internationaleDans le cadre de la réconciliation nationale au Mali, l’association Dawla Pulaaku (en peulh la promotion de la culture peulh), en partenariat avec le ministère de la Réconciliation nationale, a organisé, du 18 au 19 Mars 2016, dans le cercle de Douentza, un Forum sur la mise en œuvre de la paix et de la réconciliation.

Pour la circonstance, les autorités locales, administratives, politiques et traditionnelles ainsi que les différentes communautés de la ville de Douentza  ont réservé un accueil des grands jours  à la délégation conduite par le  ministre de la Réconciliation nationale. Le forum a démarré par une conférence-débat animée par le ministre Zahabi Ould Sidi Mohamed à la Maison des Arts de Douentza, en présence du Maire de la ville, M.Gory Bocoum , du Préfet Alou N’Diaye et de la présidente de Dawla Pulaaku Madame Sidibé .Djeneba Boly et de plusieurs personnalités de marque.

Selon le Maire de la ville de Douentza M.Bocoum, le forum est le bienvenu parce qu’il est l’occasion de renforcer davantage la compréhension et l’adhésion des populations à l’Accord d’Alger, qui consacre un Mali uni et nouveau. Et d’ajouter que ses administrés suivent avec la plus grande attention les actes quotidiens du gouvernement malien et de ses partenaires visant à la consolidation de la paix et la réconciliation nationale. «Il faut de la vigilance et la persévérance pour aider à conduire le processus de paix et de la réconciliation jusqu’à son terme», a déclaré le président du conseil municipal particulièrement assailli par la menace insécuritaire.

Quant à la Réconciliation nationale, M. Moussa Doudou Haïdara , Chargé de Mission au département en charge de la question, a fait une brève explication des aspects qui lui sont consacrés dans l’Accord  à la population de Douentza. M.Haidara a notamment mis l’accent sur certains points qui contribuent ou accélèrent le processus de paix et de la réconciliation à savoir : la mise en place des Agences  de développement régionale (ADR), la création de la commission-vérité-justice-réconciliation(CVJR), la création des sites de cantonnement au nombre de 11 dont trois sont déjà prêts pour accueillir les combattants, les préparatifs pour le retour définitif des déplacées et des refugiés dont les sites d’accueil sont déjà disponibles, les préparatifs en cours pour le retour de l’administration provisoire dans les régions du nord singulièrement celle de Kidal.

Le ministre de la Réconciliation Nationale M.Zahabi dira pour sa part que l’Accord de paix et de réconciliation signé le 15 mai et parachevé le 20 juin 2015 est une grande victoire pour les communautés de Douentza et pour le Mali entier. Le forum est en droite ligne du processus de la réconciliation nationale, a-t -il laissé entendre en saluant au passage l’initiative. Et le ministre d’ajouter également qu’une rencontre avec les communautés de Douentza leur aura permis de bien comprendre l’Accord pour paix et la réconciliation qui est à ses yeux une priorité du président de la République son excellence Ibrahim Boubacar Keita et du gouvernement malien.

  1. Zahabi Ould sidi Mohamed n’a pas manqué de remercier les partenaires techniques et financiers, notamment la GIZ, la Minusma, les autorités administratives, politiqués et traditionnelles du cercle de Douentza, ainsi que les forces de sécurité et de défenses et l’ensemble des participants au forum.

A noter que le ministre a procédé, en marge de l’événement, au lancement du festival ‘’Dawla Pulaaku’ prévu en Décembre 2016. Un cheval de classe exceptionnelle lui a été offert par la même  occasion par les communautés de Douentza très comblé par la présence à leurs côtés d’une haute autorité dans un contexte dominé par l’insécurité.

*Envoyé spécial

Source : Le Témoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *