Mort tragiques des chauffeurs de la Minusma : des soupçons sur le MNLA

Leur convoi avait quitté le 13 avril dernier la ville de Kidal pour se rendre à Gao. Mais entre Tabankort et Tarkint, le convoi fut intercepté par des bandits armés qui n’hésiteront pas à les exécuter. Notons au passage que leur convoi n’avait pas bénéficié d’escorte militaire. Seulement, un arrangement avait été trouvé avec le Mnla qui mit à leur disposition un semblant d’escorte. Selon des indiscrétions, peu avant Tabankort, de longs entretiens  téléphoniques ont eu lieu entre les éléments du Mnla qui les accompagnaient et des hommes armés non identifiés, postés sur des dunes de sable.

La suite fut tragique. Le convoi  fut bloqué et les chauffeurs sommés de remettre les clés avant d’être froidement exécutés. Curieusement, les éléments du Mnla disparurent dans la nature sans opposer la moindre résistance.

Source: lesphinxmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.