Mali – Nusrat Al-Islam revendique 31 attaques et 65 morts, entre mai et octobre

Nusrat Al-Islam Wal-Muslamin, la nouvelle coalition des djihadistes au Sahel, a affirmé avoir tué 65 personnes et blessé 91 autres dans différentes attaques, menées entre mai et octobre 2017.

explosion mine kamikase attaque terroriste islamiste nord mali incendie kidal gao tombouctou
La coalition compte aussi 6 enlèvements lors de la même période.

Selon la coalition, ces attaques ont provoqué des dégâts matériels qui se manifestent par la destruction de sièges ainqi que la mise à feu à des dépôts de carburant, de munitions et d’équipements.

D’après le “bilan approximatif” de ces attaques, fourni à Alakhbar, la coalition djihadite affirme avoir emporté un butin de 70 véhicules, 80 armes lourdes et de plusieurs autres armes légères ainsi que des munitions et des équipements militaires.

Nusrat Al-Islam Wal-Muslamin a indiqué avoir utilisé cinq différentes méthodes d’attaque: 2 embuscades, 9 prises d’assaut, 13 explosions de mines, 4 attaques à la roquettes et 3 tirs de mortiers.

Alakhbar

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *