Mali : l’UE va recalibrer ses missions de formations au profit des FAMa

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a annoncé, lundi 28 mars 2022, le  recalibrage des missions de formations et d’entraînement de l’UE au profit des FAMa, faute de garantie de la part des autorités de la transitions que ces derniers ne passent pas sous la coupe de présumés mercenaires russes.

 

Josep Borrell a déclaré lors d’une audition devant le parlement européen que l’UE n’avait pas reçu les garanties nécessaires de la part des autorités de la transition. Par conséquent, il a affirmé qu’un redimensionnement des missions est inévitable et qu’une suspension de certaines activités est nécessaire. Les commandants des missions de l’UE ont déjà reçu l’ordre de cesser certaines formations et entraînements.

Le chef de la diplomatie européenne a précisé qu’il n’allait pas retirer le personnel des missions d’entraînement et de formation de l’UE au Mali, car il faut l’unanimité des Etats membres pour ce faire. Il va donc proposer le recalibrage  des activités opérationnelles dans les domaines « les plus sensibles. » Une première discussion est prévue ce mardi 29 mars au niveau des ambassadeurs des Etats de l’UE et les décisions seront prises lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères en avril, a-t-il ajouté.

A rappeler que l’Union européenne est engagée dans deux missions de formation au Mali, l’EUTM pour les forces armées et l’EUCAP Sahel-Mali pour la police. Le mandat de l’EUCAP, approuvé en 2015, a été prolongé au 31 janvier 2023. Celui de l’EUTM, depuis 2013, devrait continuer jusqu’au 18 mai 2024.

Boubacar Diallo

Source :  Journal du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.