Mali : les soldats français face à une nouvelle poussée djihadiste

REPORTAGE – L’opération militaire française est confrontée à une recrudescence des attaques terroristes dans la boucle du fleuve Niger.

force francaise soldat armee militaire operation serval barkhane sahel

Envoyé spécial à N’Djamena (Tchad)

Cinq gendarmes nigériens ont été tués par des djihadistes, lundi dernier, dans une zone proche du Mali et du Burkina-Faso, et, la veille, onze militaires maliens sont morts près de la frontière burkinabée. Deux dernières attaques, à la suite de nombreuses autres, illustrant la violence terroriste qui ronge désormais le centre du Mali et qui déborde vers le Niger et le Burkina-Faso. Confrontée à cette nouvelle menace, l’opération «Barkhane», qui traque les groupes armés terroristes (GAT) dans le nord du Mali depuis août 2014, se trouve à un moment charnière. Elle doit actuellement se réorienter plus au sud, vers la région de la boucle du fleuve Niger élargie et les zones frontalières des pays voisins qui, tel le Burkina-Faso, constatent leur …Lire la suite sur lefigaro.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *