Mali : Le président de la CMA, Sidi Brahim Ould Sidati était « menacé de mort »

Une enquête est toujours en cours pour déterminer les circonstances de la mort du Président en exercice de la CMA Sidi Brahim Ould Sidati,


Sidi Brahim Ould Sidati, président en exercice de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), a été assassiné par balles mardi 13 avril devant son domicile à Bamako.

Depuis , les autorités maliennes ont procédé à l’arrestation de sept suspects détenus dans au Camp I de la gendarmerie à Bamako », selon une source de l’enquête. Le premier est un jeune Malien originaire du nord, interpellé mardi 14 avril à l’aéroport de Bamako alors qu’il embarquait pour la ville de Tombouctou.

Depuis son assassinat, les enquêteurs n’excluent la piste d’un règlement de compte.

On rapporte que Sidi Brahim Ould Sidati, était menacé par une organisation tribale qui avait diffusé un tract quelques jours avant son assassinat à Bamako.

Toutefois, sa mort n’a pas encore été revendiquée.

Sidi Brahim Ould Sidati, président en exercice de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), une coalition d’anciens rebelles indépendantistes qui avait déclaré la guerre à l’Etat malien en 2012, avait représenté la CMA lors de la signature de l’accord de paix d’Alger en 2015.

Source: Koaci

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.