Mali: le Maroc exprime sa » vive inquiétude « , appelle au dialogue

Le Maroc a exprimé aujourd’hui sa « vive inquiétude » face à la « grave détérioration » de la situation dans le nord du Mali, appelant toutes les parties au dialogue après les affrontements sanglants du week-end entre armée et rebelles touaregs.

 MAROC MOHAMED6 ROI

Le Maroc, qui s’est imposé comme un des médiateurs dans le dossier malien, « condamne vigoureusement les actes de violence » ainsi que la prise d’otages, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, cité par l’agence officielle MAP.

Relevant que le royaume s’est « engagé de manière tangible et crédible pour le retour de la paix », le texte exhorte « toutes les parties maliennes à la retenue » et en appelle à un « retour rapide et sans conditions au calme », ainsi qu’à « l’esprit de dialogue et de compromis ».

Le roi Mohammed VI, qui s’est rendu à deux reprises à Bamako au cours de l’année écoulée, a reçu en janvier le secrétaire général du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touarègue), Bilal Ag Achérif, lui demandant de « rester ouvert au dialogue politique » avec Bamako.

SOURCE: AFP
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.