Mali : l’assaut de Sama

Depuis les attaques contre Misséni et Fakola, les Forces armées maliennes sont à pied œuvre dans cette zone frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire. C’est ainsi que des militaires maliens ont lancé un assaut dans la forêt dense de Sama. Un lieu de retraite des jihadistes.

 

armee malienne waraba helou sigi balanzan militaires soldats gtia eutm geurre combats patrouille nord mali kidal gao tombouctou

En plus, ils avaient une base importante dans cette forêt et une cache d’armes. Les jihadistes du sud, c’est un mélange d’éléments de la secte des pieds-nus, de prédicateurs de la secte Dawa et d’intégristes musulmans. Leur base qui a été détruite par l’armée malienne, a permis de découvrir beaucoup d’armes de guerre, tels des pistolets mitrailleurs, des explosifs, beaucoup de munitions, et plusieurs types d’objets. Il n’y avait pas d’enregistrements vidéo, mais ils avaient un cahier sur lequel est dessinée la carte de Sikasso et la forêt de Sama. L’armée n’a pas enregistré de victimes au cours de l’opération. Du côté des jihadistes, une trentaine de combattants ont été tués, avec une quinzaine de prisonniers. Cette opération, qui fait suite aux ratissages, a vu la participation des bérets rouges.

Source : Reporter

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.