Mali: l’Allemagne prête à augmenter son contingent pour compenser le départ des forces françaises

Dans le cadre de la mission des Nations unies, la Minusma, l’Allemagne a annoncé, mercredi 11 mai, être prête à augmenter son contingent militaire présent au Mali, notamment pour compenser le départ des forces françaises.

L’Allemagne est prête à augmenter son contingent militaire présent au Mali dans le cadre de la mission des Nations unies, la Minusma, a annoncé mercredi 11 mai une porte-parole du gouvernement. « Le nombre actuel de 1 100 soldats a été augmenté de 300 » et porté à un plafond autorisé de 1 400, notamment pour compenser le départ des forces françaises, a précisé lors d’un point presse régulier Christiane Hoffmann.

Christiane Hoffmann s’exprimait à l’issue d’une réunion du conseil des ministres qui a entériné la prolongation du mandat jusqu’au 31 mai 2023. Les députés allemands doivent encore donner leur feu vert à cette décision. L’armée allemande était jusqu’en avril engagée au Mali à travers deux missions : 328 soldats participent à la Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM) et environ 1 100 à la Minusma.

Après la France, l’Allemagne envisageait également retirer ses soldats du pays et de transférer une partie du contingent de la Bundeswehr stationné sur place vers le Niger voisin. La France a confirmé en février le retrait de son armée du Mali, conséquence de tensions politiques entre Paris et la junte au pouvoir à Bamako. Désormais, la France opèrera depuis ses bases du Niger et du Tchad.

 

Benin Web TV

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.