Lutte contre le terrorisme : les chefs d’état-major du g5 sahel optent pour un nouveau concept d’opération

Après les rencontres des Chefs d’Etat du G5 Sahel à Niamey et à Pau, en France, ce sont les chefs d’état major des armées qui se réunissent à Ouagadougou, la capitale burkinabè. C’était le 24 janvier dernier.


Objectif : intégrer dans leurs concepts d’opération, les décisions prises lors des rencontres de Niamey et de  Pau.
Avant, chaque bataillon ne pouvait opérer que sur son propre territoire. Désormais, l’espace des pays du G5 Sahel forme une seule et même zone d’opération.
Par exemple, les troupes maliennes peuvent poursuivre les terroristes sur le sol burkinabè et vice versa.
Pour ce faire, une modification des textes s’impose.
C’est à ce travail que les chefs d’état-major des pays du G5 Sahel se sont consacrés, deux jours durant, à Ouagadougou.

Oumar Babi 

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.