Lutte contre le Terrorisme au Sahel : Paris se propose d’envoyer 600 soldats supplémentaires pour renforcer l’opération Barkhane

La France se propose d’envoyer 600 militaires supplémentaires pour renforcer l’opération Barkhane dont l’effectif passera de 4500 à 5100 soldats dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, a appris l’AMAP dimanche de l’Agence France Presse (AFP), citant une source militaire.

« L’essentiel des renforts sera déployé dans la zone dite des trois frontières » (Mali, Burkina Faso, Niger », a déclaré dans un communiqué la ministre des Armées, Florence Parly qui précise par ailleurs qu’une autre partie de ces renforts sera engagée directement au sein des forces du G5 Sahel pour les accompagner au combat ».

Les 600 militaires supplémentaires, essentiellement au sol, seront accompagnés d’une centaine de véhicules (blindés lourds, blindés légers et logistiques) et seront déployés d’ici la fin du mois, selon l’AFP.

En rappel, depuis plusieurs mois, les groupes terroristes multiplient les attaques au Sahel, créant une insécurité permanente au sein des populations et infligeant régulièrement des pertes  aux forces de défense de plusieurs pays du G5 et des forces internationales.

Au mois de novembre, 13 militaires français avaient péri au  Sahel dans un accident entre deux hélicoptères au combat.

KM (AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *