Levée des mandats d’arrêt lancés contre des responsables de la CMA

Les mandats d’arrêt lancés contre des responsables de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), ont été levés à la demande du gouvernement malien, à quelques jours de la signature prévue par les groupes politico-militraires de l’accord de paix et de réconciliation avec Bamako, ont indiqué jeudi des sources concordantes.

bilal acherif chef rebelle touareg mnla hcua cma arabe réunion manifestation marche population nord azawad

“Les mandats d’arrêt lancés contre des responsables de la CMA ont été levés à la demande du gouvernement malien. La mesure peut être considérée “comme signe d’apaisement”, à quelques jours de la signature (le 20 juin) de l’accord de paix par les rebelles”, a indiqué une source gouvernementale, cité par l’agence AFP.

Interrogée sur l’identité des personnes concernées par la procédure de poursuite, la même source, sous couvert de l’anonymat, a répondu: “Ils sont nombreux, les rebelles qui bénéficient de la mesure”. “Nous confirmons. Pour créer un climat propice autour des négociations, le Mali a très récemment levé les mandats d’arrêt contre quinze personnes de la CMA”, a déclaré, pour sa part,  Almou Ag Mohamed, un responsable de la rébellion, cité par la même agence.

  1. Ag Mohamed a, par ailleurs, confirmé la présence samedi prochain à Bamako d’une délégation de la CMA pour “l’accord de paix et de réconciliation”, déjà signé le 15 mai par le gouvernement, les mouvement engagés dans la plate-forme d’Alger et la médiation internationale, conduite par l’Algérie.

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, effectuera une visite à Bamako, les 19 et 20 juin 2015, à l’invitation de son homologue malien, Abdoulaye Diop.

  1. Lamamra doit représenter l’Algérie, chef de file de la Médiation internationale dans les négociations inter-maliennes, à la cérémonie de signature par la CMA de l’Accord de paix et de la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger qui est prévue le 20 juin 2015 à Bamako.

SOURCE : APS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.