Les présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, ATT, Dioncounda Traoré et IBK réunis pour une grande journée de réconciliation le 21 septembre au CICB

Une grande journée de réconciliation aura lieu, le 21 septembre prochain au Centre International de Conférences de Bamako (CICB). Organisée par le président de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMMA), Macky Bah et celui du Comité de la jeunesse protestante Timothé Poudiougou, elle regroupera les anciens Présidents de la République du Mali en l’occurrence Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré, Pr Dioncounda Traoré en vue d’un pardon sincère pour un nouvel envol du Mali. Le nouveau Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta sera aussi de la cérémonie.Amadou haya sanogo beret rouge reconciliation accolade diallo COMMANDO

Le Mali, depuis son accession à la souveraineté nationale a connu  plusieurs coups d’Etat  et rebellions. Le peuple malien uni dans sa diversité a surmonté les multiples épreuves qui ont marqué la vie de la nation. Fort des circonstances historiques, le Mali aujourd’hui a plus que jamais besoin d’une réconciliation digne de ce nom.

A cet effet, il est impérieux pour ses leaders, anciens et actuel Chef État de se retrouver autour d’une table pour s’exprimer, prendre le peuple malien à témoin dans leur engagement afin de se pardonner les uns, les autres. L’objectif de cette journée est de regrouper les Chefs d’Etat maliens en vue d’un pardon sincère pour un nouvel envol du Mali.

Pour sa réussite, les initiateurs comptent associer la  Commission Dialogue et Réconciliation,  les Chefs religieux (Eglise Protestante et Catholique, Groupement des Leaders Religieux et le Haut Conseil Islamique du Mali). S’y ajoutent les  familles fondatrices de Bamako, la famille Modibo Kéïta et amis Amadou Djicoroni, Capitaine Sougalo Samaké, Seydou Badian Kouyaté,   Modibo Diarra, Amadou Haya Sanogo,   la classe politique malienne et la société civile.

Le moment fort de cette grande journée sera la présence des anciens Chefs d’État qui seront sollicités par les initiateurs.  Il s’agit des présidents   Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré,  Amadou Toumani Touré, Dioncounda Traoré ainsi que le nouveau président, Ibrahim Boubacar Kéïta.

Selon les organisateurs dans le cadre de la réconciliation,  les autorités ont libéré des militaires détenus lors des événements du 30 avril 2012 entre bérets verts et bérets rouges.

Aussi, à travers  la nomination du Capitaine Haya Sanogo comme Général de corps d’armée, il est du devoir des autorités  de faciliter le retour de l’ancien président Amadou Toumani Touré pour participer à cette initiative noble pour un nouvel envol du Mali.

Il faut rappeler qu’ATT séjourne à Dakar avec sa famille depuis le coup d’Etat  du 22 mars.

Alou Badra HAÏDARA

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *