Les femmes du camp de Kati s’insurgent contre le Général Haya

general amadou haya sanogo

Pour les femmes du camp Soundjata Keïta de Kati, il ne fait aucun doute que c’est le Général Amadou Haya Sanogo qui a ouvert les hostilités.

Lui et le capitaine Amadou Konaré ne se voyaient plus depuis un certain temps. «Le Général est devenu beaucoup plus politique que militaire» dit-on.

 

Bien normal quand même ! Un général est d’abord politique, mais pas politicien !

 

Makan Konaté (COPA) règle ses comptes avec Bakary Mariko

 

« Bakary Mariko est nul. Il a fait une sortie dans la presse  contre la Sécurité d’Etat et qui ne reflète son véritable niveau. Il ne fait que signer des documents qu’on lui soumet. Des documents émis par des hommes politiques. Cet homme n’est pas avec Sanogo qui l’a d’ailleurs désavoué. Je suis prêt à le défier dans un débat contradictoire». Propos du président du COPA, proche de la junte.

 

Bakary Mariko, rappelons-le,  est également un affidé de Kati et proche du putschiste. L’on constate, en tout état de cause, que la sérénité jadis de mise dans le camp Haya n’est plus de mise.

 

B S

Source: Maliba Info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *