Les autodéfenses ont repoussé une attaque terroriste à Pongonon dans le cercle de KORO

Dans la journée du samedi 07 mars 2020, des hommes armés se sont attaqués au petit village de Pongonon dans le cercle de Koro. Ils ont été repoussés par le groupe d’autodéfense locale, qui affirme avoir neutralisé trois d’entre eux et perdu trois des leurs.

 

Dans le centre du Mali, à part les grandes agglomérations l’absence des forces maliennes et alliées est presque totale. Les villageois font parfois recours à leur propre organisation de défense dans un instinct de survie. Ainsi en ce début du mois de mars, une dizaine de villages ont déjà été attaqués causant des morts et de déplacés.

Ce samedi, à la veille de la journée internationale de lutte pour le droit des femmes, la population de Pongonon s’est vu attaquer dans son droit à la vie. Mais avec une meilleure organisation, les habitants ont su résister et ont réussi à repousser leurs agresseurs pour cette fois-ci. Ils affirment même avoir neutralisé trois des assaillants qualifiés de djihadistes puisque ces derniers portaient des drapeaux noirs avec des écritures en arabe. C’est la deuxième fois que ce village fait l’objet d’attaque en quelques mois. Lors de la première attaque le village s’en était sorti avec une personne tuée et des blessés.

Par contre, le dimanche 08 mars, dans le nord du cercle de Douentza, commune de Bamba, Hamidou, Vieux Guindo ainsi que Drissa Tolo n’ont pas eu la même chance que leurs frères de Pongnono. Ils ont été tués au cours d’irruption d’hommes armés dans leur village, Bandjougou.

 

S.Guindo, stagiaire

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *