LE VILLAGE DE MONDORO ASSIÉGÉ PAR LES GROUPES TERRORISTES : LES POPULATIONS DÉNONCENT L’INDIFFÉRENCE DES NOUVELLES AUTORITÉS

Les villages du pays dogon vivent sous le joug des hommes armés sans foi ni loi.  A croire qu’ils sont abandonnés à leur triste sort par les autorités maliennes.

Ce qui se passe dans la localité de Mondoro interpelle la conscience collective sur le sort des populations locales confrontées à une espèce de prise en otage par les groupes terroristes.

En effet, selon nos informations, le village de Mondoro continue de vivre les affres d’un état constant de siège, imposé par les hommes armés dont la présence a été signalée il y a plusieurs semaines.

Hier encore, les habitants étaient terrés dans leurs maisons suite à un crépitement répétitif d’armes automatiques. S’agissait-il d’une confrontation avec l’Armée ? Des chasseurs traditionnels ?  Personne ne peut expliquer les causes de cet incident signalé dans le village de Mondoro hier lundi 29 novembre 2021 dans la matinée. 

Un fait qui démontre à suffisance l’ampleur du phénomène de l’insécurité dans la zone où des groupes incontrôlés se font maîtres sur les principales routes et dans les villages. Mondoro, c’est tout un symbole du conflit qui enflamme le Centre du pays.  A l’instar de Boulkeïssi, le souvenir du drame qui a frappé le village de Mondoro suite à une visite des criminels armés, est à présent vivace dans l’esprit de tout un chacun.  Des pauvres habitants assassinés, leurs biens matériels vandalisés ou incendiés, animaux enlevés par les terroristes qui y ont mené une attaque sauvage, il y a quelques mois.  L’attaque a suscité un émoi et une grande indignation ici et ailleurs à travers le monde.

Les Nations Unies, dont une mission est présente au Mali depuis des années, a vigoureusement condamné la tragédie qui y a été provoquée par les groupes armées terroristes.  Le bilan était effroyable et malheureusement quelques temps après, une autre attaque criminelle a visé le village…

Source: LE SOIR DE BAMAKO

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.