Le service militaire désormais obligatoire au Mali pour entrer dans la fonction publique

Le Mali va rendre le service militaire obligatoire pour toutes les personnes retenues pour entrer dans l’administration publique, a rapporté Abamako citant le président de la transition, le colonel Assimi Goita.

Au moins 700 jeunes recrues sont sorties de caserne après une formation de dix mois démarré le 5 octobre 2021 au Centre d’Instruction de Bafô, dans la région de Ségou au Mali. Ils sont les nouvelles recrues de l’administration malienne et viennent de finir leur service national des jeunes (SNJ).

Il s’agit de la deuxième cohorte qui sort et qui servira désormais dans les administrations du pays. Ces jeunes ont bénéficié des formations tactiques, photographiques, d’armement. Ils ont appris à aimer et à servir loyalement leur pays.

Selon le président malien qui a assisté à la sortie de cette deuxième promotion, « cette formation s’inscrit dans la droite ligne de la refondation de notre système de gouvernance en général et plus particulièrement celle relative à la Défense et à la Sécurité », a indiqué Goita au cours d’une interview accordée à la presse.

« Nous entendons inculquer l’esprit de patriotisme, l’esprit de civisme, le sens de nos valeurs et surtout la défense de la patrie. Ces désormais ex-recrues du Service National des Jeunes (SNJ) pourraient servir de courroie de transmission entre la population et l’État dans le cadre de la collaboration entre les Forces Armées de Défense et de Sécurité», a-t-il poursuivi.

Assimi Goita a également indiqué, selon Abamako, que ‘désormais, tous ceux qui sont retenus dans la fonction publique passeront par ce processus avant de rejoindre leurs lieux de déploiement dans le cadre de l’administration’. Il s’agit d’une manière pour le Mali de travailler à la création de la Réserve opérationnelle concernant la Défense opérationnelle du territoire. Cette « Réserve » sera rattachée au ministère de la Défense pour des besoins de déploiement sur le théâtre des opérations en cas de nécessité.

 

Source: beninwebtv

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.